Le guide de l’administration Centrale SharePoint

Avec l’administration Centrale SharePoint, optimisez votre plan de nommage des bases de données SharePoint.

En effet, vous pouvez installer SharePoint avec l’assistant graphique.

Dans ce cas, l’assistant génère le nom de la base de données de l’Administration Centrale SharePoint. Il génère un nom avec un GUID (Globally Unique Identifier), comme par exemple SharePoint_AdminContent_43fab852-642d-4c62-82b2-4335d380789c.

Afin de vous conformer au plan de nommage de vos bases, vous pouvez la renommer une fois qu’elle est créée. Avec une installation scriptée, vous donnez directement le bon nom à la base, lors de sa création.

Administration Centrale SharePoint : Collection de site SharePoint créée
Administration Centrale SharePoint : Collection de site SharePoint créée

Renommer la base de données de l’Administration Centrale SharePoint

Avec le compte d’installation de SQL Server allez sur Tous les programmes > Microsoft SQL Server 2008 R2 > SQL Server Management Studio puis connectez-vous sur votre instance de SQL Server.

SQL Server Management Studio

Dans SQL Server Management Studio, faites un clic droit sur le nom de la base de données de l’Administration Centrale.

Ensuite choisissez l’action Renommer.

Puis appuyez sur CTRL+C pour copier dans le presse-papier le nom de la base. Enfin, copiez ce nom dans un fichier texte quelconque.

Toujours dans SQL Server Management Studio, faites un clic droit sur le nom de la base de données de l’Administration Centrale puis choisissez l’action Tâches > Sauvegarder : dans la fenêtre qui s’ouvre cliquez sur le bouton OK. A la fin de la sauvegarde, un message vous prévient qu’elle s’est terminée avec succès : cliquez sur le bouton OK.

Toujours dans SQL Server Management Studio, faites un clic droit sur le nom de la base de données de l’Administration Centrale puis choisissez l’action Tâches > Restaurer > Base de données : dans la fenêtre qui s’ouvre, dans la section Destination de restauration et dans la zone Vers la base de données, tapez le nouveau nom (par exemple, SharePoint_AdminContent) puis laissez tous les autres paramètres par défaut et cliquez sur le bouton OK. A la fin de la restauration, un message vous prévient qu’elle s’est terminée avec succès : cliquez sur le bouton OK.

Administration centrale de SharePoint 2010

Avec un compte d’administrateur de la ferme SharePoint, allez sur Tous les programmes > Microsoft SharePoint 2010 Products > Administration centrale de SharePoint 2010. Sous Gestion des applications, cliquez sur Gérer les bases de données de contenu. En haut et à droite, modifiez l’application web pour sélectionner celle de l’Administration centrale (par exemple, http://MW41:10000). Cliquez sur le nom de la base de données (SharePoint_AdminContent_43fab852-642d-4c62-82b2-4335d380789c). Sous État de la base de données, sélectionnez Hors connexion. Ensuite, laissez tous les autres paramètres par défaut et cliquez sur le bouton OK.

Avec le compte d’installation de SharePoint, ouvrez une invite de session en tant qu’administrateur puis allez sur c:Program FilesCommon FilesMicrosoft SharedWeb Server Extensions14BIN.

Dans l’invite de commande, exécutez la commande suivante pour supprimer l’ancienne base de données: stsadm -o deletecontentdb -url http://MW41:10000 -databasename SharePoint_AdminContent_43fab852-642d-4c62-82b2-4335d380789c -databaseserver MW41SHAREPOINT.

Dans l’invite de commande, exécutez la commande suivante pour associer la nouvelle base de données: stsadm -o addcontentdb -url http://MW41:10000 -databasename SharePoint_AdminContent -databaseserver MW41SHAREPOINT. Attention, l’opération est un peu plus longue: soyez patient.

Avec un compte d’administrateur de la ferme SharePoint, allez sur Tous les programmes > Microsoft SharePoint 2010 Products > Administration centrale de SharePoint 2010. Sous Gestion des applications, cliquez sur Gérer les bases de données de contenu. En haut et à droite, modifiez l’application web pour sélectionner celle de l’Administration centrale (par exemple, http://MW41:10000). Si le nom de la nouvelle base apparaît (SharePoint_AdminContent), vous pouvez supprimer l’ancienne base (SharePoint_AdminContent_43fab852-642d-4c62-82b2-4335d380789c) dans SQL Server Management Studio.

Pour aller plus loin

Outre l’administration Centrale SharePoint, d’autres articles sur SharePoint 2010 devraient vous intéresser.

En particulier, si le développement vous intéresse, découvrez ces articles qui expliquent comment Programmer avec SharePoint 2010 ou Installer SharePoint 2010 sur Windows 7.

Si vous hésitez à basculer sur SharePoint 2010, consultez l’article sur comment Mettre à niveau SharePoint 2007 vers SharePoint 2010, ou Utiliser la version gratuite de SharePoint 2010 (foundation).

Ensuite, si c’est l’administration de SharePoint 2010 qui vous intéresse, regardez l’article sur Découvrir le PowerShell de SharePoint 2010, Mettre à niveau la base de données de SharePoint 2010, Tester gratuitement SharePoint 2010, Comprendre les licences SharePoint 2010 ou Dépanner le profil utilisateur dans SharePoint 2010.

Puis, d’autres articles peuvent vous aider à gérer correctement SharePoint 2010, comme Découvrir le centre d’administration de SharePoint 2010, L’accessibilité dans SharePoint 2010, Apprendre à virtualiser un serveur SharePoint 2010, Nommer les groupes de sécurité dans SharePoint 2010.

Pour les aspects fonctionnels et métiers, vous avez le choix avec Trouver ses documents rapidement avec un type de contenu SharePoint 2010, Découvrir l’intégration Office avec SharePoint 2010, Créer des sites SharePoint 2010.

Enfin, pour les plus avancées, vous avez des articles détaillés sur comment Classer automatiquement les documents avec l’organisateur de contenu SharePoint 2010, Comprendre comment le versionning de SharePoint 2010 gère les versions d’un fichier, ou Développer des flux de travail (workflow) avec SharePoint 2010.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *