Sauvegarder ses emails puis les supprimer, par sécurité

Par sécurité, il est préférable de sauvegarder ses emails de la boite aux lettres, puis de les supprimer.

En effet, les cyberattaquants piratent en priorité les comptes en ligne : Facebook, LinkedIn, X, etc. et les boites aux lettres.

Notamment, lorsqu’un cyberattaquant réussit à rentrer dans votre boite aux lettres, il va examiner (et conserver) les emails avec des informations sensibles. Par exemple, il s’intéresse aux mots de passe, aux informations confidentielles ou compromettantes.

Par ailleurs, il va aussi examiner les emails supprimés.

De plus, si c’est un cyberattaquant consciencieux (!), il utilisera aussi les fonctions de restauration des emails supprimés. Ce que vous pensiez être enfoui et oublié, resurgira.

Pour éviter ces situations, il est préférable de sauvegarder ses emails sur son ordinateur, en toute sécurité, puis de les supprimer définitivement.

Vous avez bien compris : votre boite aux lettres doit être vide.

Sauvegarder ses emails dans un dossier Windows

Sauvegarder ses emails dans un dossier local sous forme d’un fichier peut être fait manuellement ou automatiquement.

En effet, il existe des logiciels pour exporter automatiquement les emails dans un dossier Windows.

Exemple : SysTools Windows Mail App Converter, MSG Exporter for Outlook, etc.

De plus, si vous êtes à l’aise avec Power Automate, vous pouvez aussi créer votre propre flux en quelques clics. Celui-ci sauvegardera vos emails et les pièces jointes, sous forme de fichiers locaux.

Bien évidemment, vous pouvez aussi exporter manuellement vos emails, à condition d’en avoir très peu. Sinon, cela deviendra fastidieux.

Dans tous les cas, vous avez aussi la possibilité de renommer vos emails sauvegardés. Cela permet de les retrouver plus rapidement grâce à un nom explicite.

L’email dont l’objet était Devis devient, par exemple :

2023.10.04 D20240177 Devis.eml

Enfin, les logiciels précédents, ainsi qu’un flux Power Automate, permettent d’automatiser ces manipulations.

Crypter vos emails sauvegardés

C’est facultatif mais il est préférable de chiffrer (ou crypter…) vos emails sauvegardés, par sécurité.

En effet, en chiffrant (cryptant…), vos fichiers, ils deviennent illisibles sauf pour vous, grâce à un code secret ou un mot de passe.

Cette étape est facultative mais recommandée à cause des ransomwares.

Notamment, il existe de nombreuses solutions pour chiffrer vos fichiers.

La solution la plus simple est probablement d’utiliser un disque externe avec un clavier pour saisir un code secret, comme le iStorage diskAshur2 HDD. Ce lien est un lien d’affiliation que nous utilisons sur notre site Web. Les liens d’affiliation sont des liens spéciaux qui nous permettent de gagner une petite commission si vous achetez un produit ou un service par leur intermédiaire. Ces liens ne vous coûtent rien et nous permettent de continuer à créer du contenu de qualité pour nos lecteurs. Nous apprécions vraiment votre soutien et nous vous remercions d’utiliser nos liens d’affiliation lorsque vous faites des achats en ligne. Si vous avez des questions sur les liens d’affiliation, n’hésitez pas à nous contacter. Merci encore pour votre soutien !

Disque crypté avec clavier pour sauvegarder ses emails
Disque crypté avec clavier pour sauvegarder ses emails

Une autre solution de chiffrement consiste à utiliser le chiffrement BitLocker de Microsoft.

Nous n’entrerons pas dans le détail de l’utilisation de BitLocker car il existe déjà de nombreux articles qui l’expliquent sur le web.

Une autre solution est d’utiliser un logiciel de chiffrement de fichiers comme VeraCrypt, AxCrypt, etc.

Sauvegarder la sauvegarde

Ce qui est important dans la sauvegarde, c’est la restauration.

Notamment, vous devez disposer d’au moins 3 sauvegardes de vos fichiers chiffrés.

Comme vos fichiers sont confidentiels, car chiffrés, vous pouvez même avoir une sauvegarde dans le cloud.

En effet, il n’est pas prudent de déposer des fichiers non chiffrés dans le cloud. Car il existe des risques techniques et juridiques (Patriot Act) importants.

Par ailleurs, à cause des malwares et virus, il est recommandé que les sauvegardes locales soient déconnectées de votre ordinateur et d’Internet.

En particulier, cela peut être une copie de sauvegarde sur une clef USB que vous retirez, une fois que la sauvegarde est terminée.

Une autre solution consiste à faire une sauvegarde annuelle, en fin d’année, sur un disque externe ou une clef USB que vous conservée dans un tiroir. En effet, en prenant cette précaution élémentaire, vous n’aurez pas « tout perdu ».

Bien sûr, vous pouvez penser que toutes ces précautions sont superfétatoires.

Croyez-moi ou pas, ce n’est rien par rapport à la perte d’un travail important, de photos chéries ou de sommes d’argent importantes, à cause d’une seule personne malveillante.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *