Prendre de bons conseils et éviter les mauvais

Prendre de bons conseils et éviter les mauvais conseils est un objectif qui paraît simple à atteindre. Pourtant, savez-vous éviter les pièges des mauvais conseillers ?

Rappelez-vous que les conseilleurs ne sont pas les payeurs 😉

Prendre de bons conseils

Prenez l’exemple de nombreux vendeurs. La grande majorité des vendeurs vous exposent uniquement les avantages de leurs produits. C’est normal.

Les vendeurs englobent les commerciaux, les pubs, les annonces, les prospectus, etc..

Par ailleurs, vous remarquerez aussi qu’ils répondent rarement aux questions qui ne sont pas posées. Autrement dit, ils n’attirent pas toujours votre attention sur une lacune ou une déficience de leur produit. Sans même évoquer les cas de dissimulations malhonnêtes.

Si vous vous décidez à investir dans des actions, un meublé ou autre, le vendeur vous expliquera tous les avantages que vous pourrez obtenir de cet investissement. Dans certains cas, il vous mettra peut être aussi en garde sur des risques éventuels (hum ?).

Son expérience et ses conseils sont importants mais ils ne sont pas objectifs, et probablement pas complets.

C’est la raison pour laquelle, vous avez intérêt à vous renseigner par ailleurs et à prendre de bons conseils.

En réalité, il est idéal d’en savoir autant et même plus que le vendeur avant de le rencontrer. Cela vous permet de vérifier l’exactitude des informations qu’il vous donne.

Ensuite, vous pouvez vous renseigner sur le web, auprès de clients actuels ou d’un conseiller indépendant.

Vous trouverez ci-dessous un cas pratique qui peut intéresser les jeunes actifs non salariés.

Prendre de bons conseils
Prendre de bons conseils

Cas pratique

Certains se voient proposés “d’investir” dans du PERP (ou du “Madelin). Sur le papier, c’est un investissement qui présente un avantage fiscal intéressant car les sommes versées sur un PERP sont déductibles pour chaque membre du foyer fiscal.

Pour du “Madelin” qui s’adresse aux travailleurs non salariés, les versements sont déductibles des charges de la société. C’est ce qui est mis en avant par les vendeurs.

A votre tour de prendre de bons conseils. Pour ce faire, allez sur le web.

Une recherche rapide sur le web nous apprend que ces produits ont au moins un défaut majeur qui annule leur intérêt pratique dans la plupart des cas. En effet, l’inconvénient majeur est que le capital constitué est reversé sous forme d’une rente viagère.

Vous n’avez donc pas de capital, sauf 20 % dans le cas du PERP.

Toujours pour le PERP, il existe une autre possibilité de récupérer l’épargne accumulée, en cas d’acquisition de sa résidence principale à condition de ne pas avoir été propriétaire de son habitation au cours des 2 ans précédant la liquidation du plan. Cette dernière condition réduit drastiquement les bénéficiaires concernés.

Par ailleurs, le montant de la rente peut baisser, notamment en cas d’augmentation de la durée de vie moyenne. Autrement dit, elle n’est pas garantie.

Ces informations sont valables au moment de leur rédaction mais faites attention que la réglementation peut évoluer.

Combien çà coûte de ne pas prendre de bons conseils ?

C’est toujours la question fondamentale avant de prendre une décision : Combien ça va me coûter de le faire ? Combien ça va me coûter de ne pas le faire ?

Une autre question : est-ce que ça vaut le coup ? Dans le passé, certains conseillers se sont révélés être de piètres conseillers en ce qui concerne mes affaires.

Au contraire, d’autres m’ont permis de récupérer ou gagner des sommes importantes. Les plus efficaces n’étaient pas ceux qui présentaient le mieux…

Sans même parler de payer quelqu’un, il est possible de prendre conseils auprès de personnes qui connaissent le sujet grâce à leurs livres ou leurs formations. Bien évidemment, vous n’aurez pas des conseils personnalisés mais le prix n’est pas le même.

Cela me surprend toujours de voir des personnes prêtes à investir 100 000 euros dans un studio, sur l’unique base de leurs sentiments. Acheter un livre à 30 ou 40 euros peut non seulement vous éviter de perdre beaucoup d’argent mais aussi vous en faire gagner beaucoup.

A titre d’exemple, un bon livre sur les achats immobiliers intitulé Les Secrets de l’Immobilier: Comment Bâtir Votre Liberté financière et Vous Assurer Une Retraite Confortable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.