Catégories
Prestations Audits Formations

Configuration requise pour SharePoint 2013

Dans cet article, vous allez découvrir la configuration requise pour SharePoint 2013. L’article abord aussi bien la configuration matérielle que la configuration logicielle.

Configuration requise pour SharePoint 2013
Splash Installation de SharePoint 2013

Configuration matérielle

Dans le cas d’une ferme de serveur unique, et avec une configuration minimale,  la configuration requise pour SharePoint 2013 est identique à celle de SharePoint 2010.

Cette configuration s’applique aux rôles de serveurs suivants: Web, Web avec composant de recherche, Applicatif (administration centrale, administration du composant de recherche, composant d’indexation).

Pour la partie matérielle, la configuration requise pour SharePoint 2013:

  • Processeur: 64 bits, 4 cœurs.
  • RAM: 4 Go pour une utilisation individuelle (développeur, évaluation, formation), 8 Go pour une utilisation en production.
  • Disque dur: 80 Go d’espace libre pour le système et avoir 2x d’espace libre disponible que de RAM.

Le serveur de bases de données gère les bases de données de l’Administration centrale, de configuration et de contenu, de la ferme, de l’administration de la recherche, de l’index, des propriétés :

  • Processeur: 64 bits, 4 cœurs pour une “petite” ferme, 8 coeurs pour une ferme “moyenne”.
  • RAM: 8 Go pour une “petite” ferme, 16 Go pour une ferme “moyenne”.
  • Disque dur: 80 Go d’espace libre pour le système. La taille des bases dépend évidemment de la volumétrie des données à gérer par SharePoint.

Configuration logicielle

Pour la partie logicielle, la configuration requise pour SharePoint 2013:

  • En premier lieu le système d’exploitation : Windows Server 2008 R2 Service Pack 1 (SP1) en éditions Standard, Enterprise, Data Center ou Serveur Web (64 bits).
  • Puis le SGBD : Microsoft SQL Server 2008 R2 Service Pack 1 (64 bits).

Pour le SGBD, il est recommandé d’utiliser de préférence Microsoft SQL Server RTM 2012 (64 bits), ainsi que SQL Server 2012 RTM Tool Kit Manageability (SQL Server 2012 RTM Native Client, SQL Server 2012 RTM SQL ScriptDom, System CLR Types pour SQL Server 2012 RTM, SQL Server 2012 RTM Transact-SQL, SQL Server 2012 RTM Data-Tier Application Framework) en 64 bits.

Pour les serveurs Web et applicatifs:

  • Tout d’abord, le système d’exploitation : Windows Server 2008 R2 Service Pack 1 (SP1) en éditions Standard, Enterprise, Data Center ou Serveur Web (64 bits).
  • Ensuite les prérequis (installés avec prerequisiteinstaller.exe): rôle Web Server (IIS), Windows Identity Foundation (WIF 1.0 et 1.1), Net Framework version 4.0, Net 4 DGR Update KB 2468871, SQL Server 2008 R2 Native Client, Open Data Library (ODataLib), Information Protection & Control Client (MSIPC), Sync Framework Runtime v1.0 (x64), Windows PowerShell 3.0.

Configuration requise pour SharePoint 2013

Les étapes d’installation sont similaires à celles de SharePoint 2010. Il faut ouvrir une session avec un compte de domaine qui est administrateur local de la machine. Dans notre cas, il s’appelle adminxp.

Les grandes étapes d’une installation simple et standard sont les suivantes:

  • Tout d’abord, installez SharePoint sur tous les serveurs Web frontaux et d’application. Lors de l’installation, une nouvelle question: il vous sera demandé le chemin du dossier qui stocke l’index.
  • Lorsque l’installation est terminée sur tous les serveurs, exécutez l’Assistant de configuration.
  • Ensuite, configurez la journalisation de diagnostic, les données d’utilisation, etc.
  • Puis, créez les applications Web, les collections de sites et les sites.

Dans notre configuration, les prérequis imposent de redémarrer le serveur après l’installation de Net Framework version 4.0. A l’issue de l’installation des prérequis, il a aussi été nécessaire de redémarrer.

Avec le compte d’installation adminxp, le fichier journal d’installation des prérequis se trouve à l’emplacement: C:\Users\adminxp\AppData\Local\Temp\prerequisiteinstaller.2012.07.19-12.32.07.log

Lorsque les prérequis nous semblaient définitivement et correctement installés, en lançant setup.exe, nous obtenions un message nous indiquant qu’il ne trouvait pas les fichiers d’installation. Le problème a donc été résolu en éteignant physiquement l’ordinateur et en le rallumant.

Installation réussie de SharePoint Foundation 2013

Navigateurs supportés

  • Sans limitations: Internet Explorer 9 (32 bits), Internet Explorer 8 (32 bits)
  • Avec limitations: Internet Explorer 9 (64 bits), Internet Explorer 8 (64 bits), Mozilla Firefox (dernière version), Google Chrome (dernière version), Safari (dernière version).

Toutes les informations de ce billet sont préliminaires et sujettes à changement.

Catégories
Prestations Audits Formations

Fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013

Dans cet article, vous découvrirez les fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013. Bien évidemment, SharePoint 2013 introduit de nouvelles fonctionnalités et en améliore d’autres.

Elles ont été présentées dans l’article consacré aux nouvelles fonctionnalités SharePoint 2013.

Fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013
Fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013

Mise à niveau visuelle

Dans SharePoint 2010, la mise à niveau visuelle permettait de garder l’ancien “look and feel” de SharePoint 2007 d’une collection de sites ou d’un site, le temps de migrer complètement. Cette mise à niveau conservait uniquement les anciennes pages maîtres, les fichiers CSS et les fichiers HTML.

La fonction de mise à niveau visuelle est remplacée par une mise à jour différée de la collection de sites, qui préserve beaucoup plus de choses, y compris le JScript et les fonctionnalités SPFeature.

Une fois la migration vers SharePoint 2013 réalisée, les propriétaires de la collection de sites pourront toujours garder le “look and feel” de SharePoint 2010, le temps de migrer complètement. Ils pourront toujours procéder à une pré-visualisation d’une copie de leur collection de sites en SharePoint 2013 avant de basculer.

En revanche cette opération sera irréversible et elle concerne toute la collection de sites et non plus un site isolé.

Fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013

Les sites créés avec ces modèles continueront de fonctionner dans SharePoint 2013. Toutefois, ces modèles ne figureront plus dans la liste des modèles de sites.

La prochaine version majeure de SharePoint ne supportera probablement plus ces sites.

Modèles de sites d’espace de travail de réunions

Les sites créés avec un des cinq modèles de sites Espace de travail de réunions continueront de fonctionner dans SharePoint 2013. Toutefois, ces modèles ne figureront plus dans la liste des modèles de sites.

La prochaine version majeure de SharePoint ne supportera probablement plus ces sites.

Miccrosoft conseille l’utilisation de Lync pour la tenue des réunions en direct, OneNote pour prendre des notes pendant les réunions et créer un site d’équipe SharePoint pour stocker les documents liés aux réunions (compte-rendus, etc.).

Modèle de site du Référentiel de processus Visio

Ce modèle ne figurera plus dans la liste des modèles de site afin d’en simplifier son affichage. Toutefois, vous pouvez utiliser ce modèle pour créer des nouveaux sites.

La prochaine version majeure de SharePoint ne supportera probablement plus ce modèle.

Unghosting et personnalisation des fichiers CSS

SharePoint 2013 accueille les nouvelles méthodes Microsoft.SharePoint.SoapServer.Webs.CustomizeCss et Microsoft.SharePoint.SoapServer.Webs.RevertCss.

La méthode Webs.CustomizeCss personnalise un fichier CSS, tandis que la méthode Webs.RevertCss revient à la définitin par défaut d’un fichier CSS. Ces deux méthodes sont stockées dans le fichier Webs.asmx.cs et sont définies dans Webswsdl.asps.

Toutefois, la prochaine version majeure de SharePoint ne supportera probablement plus ces méthodes.

Service Web d’Imagerie

Ce service permet de créer et gérer les bibliothèques d’images. SharePoint 2013 inclut ce service. Toutefois, il sera probablement retiré de la prochaine version majeure de SharePoint. Ce service va être supprimé pour réduire les vulnérabilités de sécurité.

Le modèle objet côté-client (CSOM:client-side object model) permet de le remplacer. WebDAV (Web Distributed and Versioning) permet aussi d’assurer les fonctionnalités clé du service Web d’imagerie, comme par exemple de télécharger et renommer les fichiers.

Excel Services

Il n’y a pas d’édition dans le navigateur pour les classeurs avec des connexions externes.

Parmi les fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013, cette dernière version n’actualise pas dans le navigateur les classeurs avec des connexions de données externes qui utilisent l’authentification Windows. Le client Excel doit les ouvrir pour les actualiser.

Toutefois, SharePoint 2013 autorise encore la modification dans le navigateur des classeurs avec des informations d’identification Windows, même quand le Service Banque d’informations sécurisé ou une chaîne de connexion  stockent ces informations.

Web Analytics

Parmi les fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013, ce service n’est plus disponible dans SharePoint 2013 Preview. C’est désormais une composante du service de Recherche.

SharePoint 2013 ne met pas à niveau le service Web Analytics vers le composant de traitement Analytics. Il ne supprime pas non plus les bases de données qui contiennent les données de Web Analytics de SharePoint Server 2010. En effet, la dernière version de SharePoint n’utilise tout simplement pas le composant de traitement Analytics. Les statistiques antérieures à la migration sont donc à zéro.

Parmi les fonctionnalités SharePoint 2010 supprimées dans SharePoint 2013, cette version supprime les rapports sur le trafic du navigateur, les utilisateurs principaux d’un site, et l’URL référente.

De même, SharePoint 2013 supprime les rapports administratifs sur l’utilisation des quotas de collections de sites dans la ferme.

SharePoint 2013 ne supporte pas la Web Part Web Analytics.

En revanche, SharePoint 2013 maintient les rapports de Web Analytics sur les données principales d’un site.

Toutes les informations de ce billet proviennent des sites web de Microsoft, en particulier de Changes from SharePoint 2010 to SharePoint 2013 Preview. Nous avons procédé à la traduction en français et à de menues adaptations. Ces informations sont préliminaires et sujettes à changement.

Catégories
Prestations Audits Formations

Installer SharePoint 2010 sur Windows 7

Installer SharePoint 2010 sur Windows 7 est possible. Cela vous permet de faire un développement, ou un test, voire une maquette sans utiliser un serveur Windows.

Petit rappel: SharePoint 2010 Foundation ou Server doit s’installer sur un Windows 64-bits.

Dans cette procédure d’installation, l’ordinateur avec Windows 7 ne fait pas partie d’un domaine. Remarque: L’installation de SharePoint Server 2010 sur Windows 7 est aussi possible.

Installer SharePoint 2010 sur Windows 7 (préparation)

  1. Téléchargez Microsoft SharePoint Foundation 2010 (ou SharePoint Server 2010),
  2. Copiez SharePointFoundation.exe dans le dossier D:\2010sp (par exemple). Si vous n’avez pas de dossier D:\2010sp, créez le. Le nom n’a pas d’importance.
  3. Ouvrez une invite de commandes avec clickie à partir de D:/2010sp puis tapez la commande: SharePointFoundation.exe /extract:D:2010sp,
  4. Parcourez la nouvelle arborescence jusqu’à D:\2010spFilesSetup,
  5. Ouvrez avec Notepad++ le fichier de configuration de l’installation config.xml,
  6. Juste avant la dernière ligne (</Configuration>), ajoutez la ligne <Setting Id=”AllowWindowsClientInstall” Value=”True”/>, en respectant la casse, puis enregistrez

Installer les prérequis nécessaire pour installer SharePoint 2010 sur Windows 7

  1. Ensuite, parcourez l’arborescence jusqu’à D:\2010sp\PrerequisiteInstallerFilesFilterPack,
  2. Double-cliquez sur FilterPack.msi pour installer Microsoft Filter Pack 2.0 (ou Filter Packs de Microsoft Office 2010). Ce composant permet la recherche dans les documents au format Office 97-2003; .doc, .ppt, .xls, Office 2007; .docx, .pptx, .xlsx, Zip, OneNote, Visio, Publisher et Open Document Format.
  3. Installez Microsoft Sync Framework. Sync Framework est une plateforme de synchronisation qui permet la collaboration et l’accès en mode hors connexion pour les applications, les services et les périphériques,
  4. Installer le Client SQL Server. Il est préférable de le récupérer sur la page consacrée à Microsoft® SQL Server® 2008 R2 Feature Pack qui affiche une liste détaillée d’outils pratiques pour SQL Server. Si c’est juste le client qui vous intéresse, cliquez sur le package qui correspond à votre processeur: package X64 ou package IA64.
  5. Installez ensuite Windows Identity Foundation. Windows Identity Foundation utilise le modèle d’identité basée sur les revendications.
  6. L’installation de SharePoint Server 2010 nécessite des prérequis supplémentaires : Chart Controls et SQL Server Analysis Services – ADOMD.Net.
  7. Maintenant lancez le petit script d’activation de IIS. Celui active les fonctionnalités requises pour les services Internet (IIS) de la boîte de dialogue Fonctionnalités de Windows.
  8. Redémarrez votre ordinateur pour appliquer les modifications que vous avez apportées aux fonctionnalités de Windows.

Installer SharePoint 2010 sur Windows 7

  1. Une fois que l’ordinateur est redémarré, double-cliquez sur D:\2010spsetup.exe: une fenêtre avec le contrat de licence s’ouvre,
  2. Cochez la case J’accepte les termes de ce contrat puis cliquez sur le bouton Continuer: la page Choisir le type d’installation s’ouvre,
  3. Cliquez sur Autonome pour installer tous les éléments sur votre pc. Si vous cliquez sur Batterie de serveur puis ensuite Complète, l’installation des binaires va se dérouler normalement. Par contre, lors du lancement de l’Assistant Configuration des produits SharePoint 2010, quand vous spécifierez un compte d’accès à la base de données, il réclamera impérativement un compte de domaine. Ce qui suppose que votre ordinateur est rattaché au domaine, hors dans l’hypothèse de départ Windows 7 n’est pas sur un domaine.
  4. Une fois l’installation terminée, décochez la case pour démarrer l’Assistant Configuration des produits et technologies SharePoint puis cliquez sur le bouton Fermer.
  5. Téléchargez puis installez le package de mise à jour cumulative 2 pour SQL Server 2008 Service Pack 1 (Microsoft SQL Server 2008 KB970315, environ 180 Mo). Selon votre configuration, il est possible que cette étape ne soit pas nécessaire.
  6. Une fois le KB970315 installé, cliquez sur Démarrer puis Tous les programmes: sous Microsoft SharePoint 2010 Products, cliquez sur Assistant Configuration des produits SharePoint 2010 pour lancer l’assistant (faire Suivant > OK > OK > …patientez… > Terminé) : À la fin de l’installation, un site SharePoint est automatiquement lancé.

Étapes supplémentaires conseillées

Les étapes suivantes ne sont pas obligatoires pour avoir un site opérationnel. Toutefois, elles permettent de disposer d’un environnement plus robuste et plus sécurisé:

  1. Fermez le site puis appliquez le Service Pack 1 (SP1) de SharePoint Foundation 2010 (ainsi que le Service Pack 1 (SP1) de SharePoint Server 2010 si vous avez installé SharePoint Server 2010).
  2. Installez aussi le Cumulative Update (CU) Juin 2011 pour SharePoint Foundation 2010 (et éventuellement le Cumulative Update (CU) Juin 2011 pour SharePoint Server 2010)
  3. Téléchargez et d’installez Microsoft SQL Server 2008 R2 RTM – Management Studio Express en 64-bits pour disposer des outils d’administration et de développement des composants de SQL Server.
  4. Terminez par un bon coup de Microsoft Update.

Voilà, SharePoint Foundation est installé sur Windows 7.

Installer SharePoint 2010 sur Windows 7
Installer SharePoint 2010 sur Windows 7
Catégories
Prestations Audits Formations

Office System Service Pack 1

Cet article vous aide à Découvrir Office System Service Pack 1. Notamment, vous verrez les principales améliorations apportées par le Service Pack 1 (SP1) de SharePoint Foundation 2010 et SharePoint Server 2010.

Découvrir Office System Service Pack 1
Découvrir Office System Service Pack 1

Découvrir Office System Service Pack 1

Tout d’abord, pour les produits Foundation et Server confondus.

  • Prise en charge améliorée d’Internet Explorer 9.
  • Ensuite pour la Corbeille : permet de restaurer une collection de sites ou un site Web qui a été supprimé.
  • De plus, le système RBS (Remote Backup Systems) et la copie superficielle peuvent diminuer le temps d’indisponibilité et augmenter l’efficacité en déplaçant les pointeurs vers les bases de données plutôt que de déplacer les bases de données elles-mêmes.
  • Par ailleurs, grâce à la fonction améliorée de gestion du stockage, vous pouvez voir quels dossiers occupent un espace dans les paramètres de site.

Pour SharePoint Server 2010.

  • Tout d’abord, un service de distribution de recherche d’hôte plus fiable qui améliore la récupération d’erreur et les performances lors de l’analyse de recherche.
  • De plus, il ajoute des fonctionnalités de sauvegarde et de restauration afin de récupérer des collections de sites et des sites Web supprimés.

Bien que le système de mise à jour SharePoint 2010 soit conçu pour permettre d’installer les mises à jour dans n’importe quel ordre, vous devez toujours installer les mises à jour SharePoint Foundation 2010 avant d’installer les mises à jour SharePoint Server 2010, sauf cas spécifiques.

Outre le téléchargement des binaires, vous pouvez télécharger aussi les livres blancs Service Pack 1 (SP1) pour Microsoft SharePoint Foundation 2010 et Microsoft SharePoint Server 2010, ainsi que la dernière mise à jour cumulative (CU) pour SharePoint 2010.

Mise à jour de Microsoft Foundation 2010 et dans cet ordre:

– Service Pack 1 (SP1) SharePoint Foundation 2010

– Service Pack 1 (SP1) pour le pack de langue SharePoint Foundation 2010

Mise à jour de Microsoft SharePoint Server 2010 et dans cet ordre:

– Service Pack 1 (SP1) SharePoint Server 2010

– Service Pack 1 (SP1) pour le pack de langue SharePoint Server 2010

Service Pack 1 pour Microsoft Project Server 2010

Principales améliorations apportées par Office System Service Pack 1 de Microsoft Project Server 2010.

  • Project Web App prend désormais en charge tous les navigateurs SharePoint pris en charge dans les scénarios des membres de l’équipe. Les scénarios incluent la feuille de temps, mes tâches, problèmes/risques et la page d’accueil.
  • De plus, le travail fixe et les tâches pilotées par l’effort peuvent maintenant être modifiés dans le composant WebPart de planification.
  • Par ailleurs, les tâches planifiées manuellement prennent maintenant en charge les modifications chronologiques apportées à la feuille de temps et les affichages d’utilisation dans Project Web App et Project 2010.

Mise à jour de Microsoft Project Server 2010:

– Service Pack 1 pour Microsoft Project Server 2010

Service Pack 1 pour Microsoft Office 2010

Office System Service Pack 1 pour Microsoft Office 2010 contient de nouvelles mises à jour permettant d’améliorer la sécurité, les performances et la stabilité. En outre, le SP est un correctif cumulatif de toutes les mises à jour publiées précédemment.

Mise à jour d’Office 2010:

– Service Pack 1 (SP1) pour Microsoft Office 2010 (KB2460049), Édition 32 bits

– Service Pack 1 (SP1) pour Microsoft Office 2010 (KB2460049), Édition 64 bits

Comment puis-je connaître le dernier service pack installé sur Office 2010 ?

Pour connaître le dernier service pack installé sur Office 2010, le plus simple et rapide est d’exécuter le script Robust Office Inventory Scan Tool (ROISCAN). En effet, ce script vous donnera en une fois l’inventaire des versions d’Office installées. Enfin, à la fin de l’exécution du script, un fichier journal est créé.

Sinon, vous pouvez lancer Word (ou Outlook, etc.), puis cliquer sur Fichier et Aide. Ensuite, dans le volet de droite, cliquez sur Informations complémentaires sur la version et le copyright : le service pack.

Service Pack 1 pour Microsoft Office Web Apps 2010

Principales améliorations apportées par Office System Service Pack 1 pour Microsoft Office Web Apps 2010.

Pour tous les produits Microsoft Office Web Apps confondus.

  • Affiche et modifie des documents ODF (Open Document Format) dans Office Web Apps.
  • Ensuite, il est possible d’utiliser Office Web Apps avec le navigateur Google Chrome.
  • Par ailleurs, il est possible d’afficher des pièces jointes au document Office dans le navigateur à partir d’Outlook Web App (pour Exchange Online uniquement).
  • De plus, il est possible d’utiliser Office Web Apps avec Internet Explorer 9 en mode natif.

Word Web App:

  • En outre, il est possible d’imprimer des documents Word à partir du mode d’édition, en plus du mode d’affichage.

Excel Web App:

  • Bouton Fermer ajouté.
  • Par ailleurs, il est maintenant possible d’insérer des graphiques dans Excel Web App.
  • De plus, il devient possible de copier et coller des valeurs et des formules en faisant glisser la poignée de recopie.

PowerPoint Web App:

  • Maintenant, il est possible d’imprimer des présentations à partir de PowerPoint Web App.
  • En outre, il est aussi possible de modifier le texte dans plusieurs formes, pas uniquement les formes d’espace réservé.
  • Enfin, il devient possible d’insérer une image clipart dans PowerPoint Web App.

Mise à jour de Microsoft Office Web Apps 2010:

– Service Pack 1 pour Microsoft Office Web Apps 2010

Service Pack 1 pour Microsoft Search Server 2010

Principales améliorations apportées par Office System Service Pack 1 pour Microsoft Search Server 2010.

  • Maintenant, il est possible d’effectuer une recherche dans les fichiers PPSX.
  • Par ailleurs, il est possible d’afficher les étendues dans la langue appropriée.
  • De plus, il est maintenant possible d’utiliser les collections de sites avec un en-tête d’hôte et les cibles de l’analyse.
  • Enfin, une clause Order By peut renvoyer des résultats de plusieurs composants de requête.

Mise à jour de Microsoft Search Server 2010:

– Service Pack 1 pour Microsoft Search Server 2010

Service Pack 1 pour Microsoft FAST Search Server 2010 pour SharePoint

Principales améliorations apportées par Office System Service Pack 1 pour Microsoft FAST Search Server 2010 pour SharePoint.

  • Maintenant, vous pouvez ajouter et supprimer l’indexeur et rechercher des colonnes sur un système actif.
  • Vous avez aussi des extracteurs de propriété personnalisée plus souples.
  • De même, vous avez une extraction de titre pour les documents Word et les présentations PowerPoint. Les titres sont présentés correctement et la pertinence des documents Word et des présentations PowerPoint est améliorée.
  • En plus, vous bénéficiez d’une amélioration du schéma par défaut. Ce qui améliore la pertinence générale.
  • Enfin, vous bénéficiez aussi d’une amélioration de la sauvegarde et la restauration de l’index.

Mise à jour de Microsoft FAST Search Server 2010 pour SharePoint:

– Service Pack 1 pour Microsoft FAST Search Server 2010 pour SharePoint

Service Pack 1 pour Microsoft Groove Server 2010

Principales améliorations apportées par Office System Service Pack 1 pour Microsoft Groove Server 2010.

  • Des correctifs précédents non publiés qui ont été conçus spécialement pour ce Service Pack.
  • En plus des correctifs généraux du produit, ces correctifs incluent des améliorations de la stabilité, des performances et de la sécurité.
  • Toutes les mises à jour publiques parues jusqu’en juin 2011 et toutes les mises à jour cumulatives parues jusqu’en avril 2011.

Mise à jour de Microsoft Groove Server 2010:

– Service Pack 1 pour Microsoft Groove Server 2010

Service Pack 1 pour Microsoft SharePoint 2010 Indexing Connector for Documentum

Principales améliorations apportées par Office System Service Pack 1 pour Microsoft SharePoint 2010 Indexing Connector for Documentum.

  • Améliore les performances de l’analyse.
  • URL personnalisée de Documentum Foundation Services (DFS).
  • Liste de contrôle d’accès (ACL) « Restriction d’accès » de Documentum Trusted Content Services (TCS) pour le filtrage de la sécurité.
  • Solution de filtrage de la sécurité personnalisée pour le référentiel Documentum TCS par l’extraction des listes de contrôle d’accès TCS dans les propriétés analysées de SharePoint.
  • Autorisations « super utilisateur » de Documentum.

Mise à jour de Microsoft SharePoint 2010 Indexing Connector for Documentum:

– Service Pack 1 pour Microsoft SharePoint 2010 Indexing Connector for Documentum

Informations issues de Description de SharePoint Server 2010 SP1, Description de SharePoint Server 2010 SP1, Description de Microsoft Office Web Apps SP1, Description de Microsoft Search Server 2010 SP1, Description de FAST Search Server 2010 pour SharePoint SP1, Description de Microsoft Groove Server 2010 SP1, Description de SharePoint 2010 Indexing Connector for Documentum SP1.

Catégories
Prestations Audits Formations

Comment mettre à niveau les bases de données de SharePoint ?

Dans cet article, vous allez voir comment mettre à niveau les bases  SharePoint. Notamment, la mise à niveau peut concerner les bases systèmes, mais aussi les bases de données utilisateurs. En particulier, il s’agit des bases avec le contenu des données des utilisateurs.

Généralement, vous êtes alerté d’un problème grâce au moniteur de santé de SharePoint. En effet, la console d’administration centrale affiche directement les éventuels défaillances ou améliorations détectées.

Typiquement, vous avez l’avertissement “Databases running in compatibility range, upgrade recommended” qui s’affiche dans la console d’administration centrale de SharePoint.

Databases running in compatibility range upgrade recommended
Databases running in compatibility range upgrade recommended

Dans cet exemple, vous devez mettre à niveau les bases de données systèmes. Si cela concerne, les bases de données de contenu : vous devrez les mettre à niveau en suivant la procédure indiquée ci-dessous.

En effet, l’application d’un correctif SharePoint peut entraîner la nécessité de modifier le schéma des bases de données. Généralement, SharePoint sait gérer des versions différentes du schéma des bases de données. Toutefois, vous devez procéder aux mises à niveaux dès que possible.

Si vous retardez les mises à niveaux, vous prenez le risque d’avoir des performances moindres et, éventuellement, des défaillances du fonctionnement de SharePoint.

Ce message s’est affiché après l’application d’un CU (Cumulative Update). Il aurait pu aussi apparaître à la suite d’un Hotfix pour SharePoint.

Mettre à niveau les bases SharePoint

L’avertissement concernant les bases de données systèmes, il a pu être supprimé grâce à la commande Psconfig.exe.

Dans une invite de commande, exécutée en tant qu’administrateur:

PSConfig.exe -cmd upgrade -inplace b2b -force -cmd applicationcontent -install -cmd installfeatures
Mettre à niveau les bases SharePoint avec psconfig.exe
Mettre à niveau les bases SharePoint avec psconfig.exe

Bases de données utilisateur

Lorsque l’avertissement concerne les bases de données de contenu des utilisateurs, la commande PowerShell à utiliser est Upgrade-SPContentDatabase.

Enfin, la commande à exécuter en tant qu’administrateur dans SharePoint 2010 Management Shell pour la base de données WSS_Content est :

$db = Get-SPDatabase | Where-Object {$_.Name -match "WSS_Content"}
 Upgrade-SPContentDatabase -Identity $db
Catégories
Prestations Audits Formations

Mettre à niveau SharePoint 2007 vers SharePoint 2010

Depuis que Microsoft a lancé officiellement SharePoint Foundation 2010 et SharePoint Server 2010, vous vous demandez comment mettre à niveau vers SharePoint 2010. Aussi, dans cet article, vous trouverez des critères de choix pour vous déterminer.

Comment mettre à niveau vers SharePoint 2010

Avant tout, sachez que SharePoint 2010 n’est disponible qu’en version 64 bits, y compris pour SQL Server. Par conséquent, la première étape consiste à prévoir la migration ou la mise à jour de votre infrastructure SharePoint vers 64 bits.

Tout d’abord, pour installer et utiliser SharePoint 2010, il est nécessaire de disposer d’une version 64 bits de Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2. De même, il est impératif de disposer d’une version 64 bits de SQL Server 2008 ou de SQL Server 2005.

Enfin, afin de tirer au mieux parti des fonctionnalités de SharePoint 2010, il est conseillé que les postes clients fonctionnent sous Windows avec Internet Explorer 7 ou 8 en 32 bits.

Une autre stratégie consiste à patienter et attendre la sortie de SharePoint 2013. Cependant la migration sera inévitable. Il est préférable de procéder par version successive plutôt que de vouloir faire un “grand bond en avant”.

Stratégies de migration vers SharePoint 2010

Que faire si, en ce moment :

  • Vous n’avez rien mais vous hésitez entre SharePoint 2007 et SharePoint 2010 : quels sont les avantages et inconvénients des deux solutions ?
  • SharePoint 2007 est déjà présent chez vous, sur un système Windows 32 bits ou 64 bits, et vous vous interrogez sur la pertinence de migrer vers SharePoint 2010 ?
  • La version SharePoint Portal Server 2003 (SPS 2003) fonctionne toujours. Serez-vous obligé de faire une mise à niveau intermédiaire vers SharePoint 2007 pour passer à SharePoint 2010 ?

Autant de questions qui nécessitent des réponses différentiées. Voir aussi : Quels sont les Critères de choix entre SharePoint 2007 et SharePoint 2010 ?

Maintenant, la bonne question est de savoir comment mettre à niveau vers SharePoint 2010 votre version existante de SharePoint.

Afin d’être concret, la version existante est SharePoint 2007. Vous cherchez à la faire évoluer vers SharePoint 2010.

Comment mettre à niveau vers SharePoint 2010

Dans ce chapitre, nous présentons uniquement les grands principes de base d’une migration. Son objet est donner une idée de ce qu’il faudrait faire, sans chercher à être exhaustif.

  • Installer le Service Pack 2 de SharePoint 2007 avant la migration
  • Vérifier les pré-requis matériels: 64bits ; Windows 2008 ou Windows 2008 R2 (de préférence); SQL Server 2005 SP3 ou SQL Server 2008 SP1 (de préférence); séparation logs / datas; espace disque disponible au moins égal à 5 fois la taille de la mémoire physique
  • Vérifier les pré-requis logiciels: outre l’installation des composants pré-requis pour SharePoint 2010, il est préférable d’avoir accès à Internet pour télécharger les mises à jour
  • Préparer l’environnement avec la commande: stsadm.exe –o preupgradecheck
  • Identifier les personnalisations: pages maître (“master pages”) et gabarits (“layout”), css et thèmes, modèles de sites et listes, développements spécifiques, solutions, webparts, fonctionnalités (“features”), images (logos). Les modèles de sites et de listes SharePoint 2007 devront être recréés dans SharePoint 2010.
  • Supprimer les sites et espaces de travail obsolètes
  • Sauvegarder les bases de données de contenu SharePoint 2007 puis les restaurer sur SQL Server 2008
  • Tester les bases de données restaurées avec la commande PowerShell: test-spcontentdatabase –name <nom_base_de_donnees> –webapplication http://<nom_application_web>
  • Monter les bases de données restaurées avec la commande PowerShell: mount-spcontentdatabase –name <nom_base_de_donnees> –webapplication http://<nom_application_web>
  • Procéder à la Mise à niveau visuelle: nouvelle fonctionnalité de SharePoint 2010 qui permet de choisir l’apparence visuelle (ancienne apparence 2007, nouvelle apparence 2010)
  • Vérifier soigneusement les sites restaurés
Catégories
Prestations Audits Formations

Synchroniser Project Server avec Active Directory

Par défaut aucun utilisateur n’a accès à Project Server, sauf le compte qui a installé le serveur.

Lorsque vous aurez ouvert une session dans Office Project Web Access, vous pourrez créer d’autres comptes pour accéder au serveur. Au préalable, il est nécessaire de paramétrer la synchronisation des comptes de Project Server avec les comptes d’Active Directory.

En effet, Project Server, via Project Web Access, permet de synchroniser automatiquement les utilisateurs à Active Directory. Pour simplifier encore un peu plus cette synchronisation vous créez un groupe utilisateur permettant d’identifier les utilisateurs ayant accès à Project Web Access.

Création d’un groupe d’utilisateurs de Project Web Access

Ouvrez la console des utilisateurs et ordinateurs d’Active Directory, puis développez l’arborescence de votre serveur. Ensuite, faites un clic droit sur Builtin et pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Groupe.

Dans la zone Nom du groupe, saisissez un nom de groupe explicite pour identifier les utilisateurs de Project Web Access : ProjectUsers et saisissez le Nom du groupe (antérieur à Windows 2000) si nécessaire.

Laissez les options par défaut d’Etendue du groupe et Type de groupe à savoir Globale et Sécurité.

Cliquez ensuite sur OK.

Ajout des membres

Le groupe est maintenant créé. Il suffit ensuite d’ajouter des membres à ce groupe.

Pour cela, faites un clic droit sur le groupe précédemment créé. Ensuite cliquez sur Propriétés puis cliquez sur l’onglet Membres.

Cliquez sur Ajouter, saisissez ou recherchez les noms d’utilisateurs ayant accès à Project Web Access (par exemple Paul).

Terminez ensuite en cliquant sur Appliquer, puis sur OK.

Groupes créées dans Active Directory

Nom du groupe Groupe Active Directory
Administrateurs Project Administrateurs@questcequecest.com
Direction Project Direction@questcequecest.com
Membres de l’équipe Project Membres de l’équipe@questcequecest.com
Relecteurs des propositions Project Relecteurs des propositions@questcequecest.com
Responsables de portefeuilles Project Responsables de portefeuilles@questcequecest.com
Responsables de projets Project Responsables de projets@questcequecest.com
Responsables de ressources Project Responsables de ressources@questcequecest.com
Responsables d’équipe Project Responsables d’équipe@questcequecest.com

Ces groupes sont synchronisés par défaut entre Active Directory et Project Server.

Configuration de IIS

Il est utile que les utilisateurs se connectent avec leur compte utilisateur. Pour cela vous devez configurer le site Web de Project Server pour accepter l’authentification de base.

Cliquez sur Démarrer, Outils d’administration, Gestionnaire de services Internet ou sur Internet Information Services(IIS). Dans la console d’administration de IIS, développez l’arborescence de votre serveur et faites ensuite un clic droit sur Sites Web et cliquez sur Propriétés. Cliquez sur l’onglet Sécurité du répertoire.

Dans la zone Connexions anonymes et contrôle d’authentification cliquez sur Modifier.  Dans la zone Accès authentifié, cochez la case Authentification de base ainsi qu’Authentification intégrée Windows.

Cliquez sur OK. Si un avertissement apparaît cliquez sur OK. Cliquez ensuite sur Appliquer puis sur OK: le site web est maintenant configuré.

Connexion à Project Web Access

Une fois l’installation terminée, vous pouvez configurer Project Web Access.

Ouvrez Internet Explorer Naviguez à l’adresse suivante : http://project.questcequecest.com/pwa.

Saisissez Administrateur comme nom d’utilisateur ainsi que le mot de passe dans la mire d’authentification de Project Web Access.

Une fois authentifié, vous devriez voir apparaitre l’écran ci dessous :

Synchronisation De Project Avec Active Directory
Project Server

Synchroniser Project Server à Active Directory

Cliquez sur Paramètres du serveur (tout en bas à gauche) :

Synchronisation De Project Avec Active Directory
Paramètres du serveur
Synchronisation De Project Avec Active Directory
Project Server

Dans Paramètres du Serveur, sous Sécurité, cliquez sur Gérer les groupes. Cliquez ensuite sur Membres de l’équipe:

Membres de l’équipe
Membres de l’équipe

Cliquez sur Rechercher un groupe.

Rechercher un groupe
Rechercher un groupe

Dans Nom du groupe, saisissez ProjectUsers (groupe créé au § « Création d’un groupe d’utilisateurs de Project Web Access »), puis cliquez sur la flèche verte en face de Nom du groupe.

Project Server
Project Server

Sélectionnez la ligne ProjectUsers@nom_de_votre_foret et cliquez sur le bouton OK:

Informations du groupe
Informations du groupe

Cliquez sur le bouton Enregistrer (en haut ou en bas de la page) :

Gérer les groupes
Gérer les groupes

Cliquez sur le bouton Option de synchronisation avec Active Directory:

Option de synchronisation avec Active Directory
Option de synchronisation avec Active Directory

Ensuite, cochez la case Synchronisation de la planification, indiquez un jour et une heure de démarrage. Cliquez sur Enregistre et synchroniser maintenant (tout en bas, à droite) :

Enregistrer et synchroniser
Enregistrer et synchroniser

Une fenêtre d’avertissement apparaît. Cliquez sur le bouton Ok :

Fonction Synchroniser
Fonction Synchroniser

Cette fenêtre signifie que l’écran suivant (ci-dessous) ne sera pas instantanément renseigné avec la date de dernière synchronisation, compte tenu de la durée de la synchronisation. Faites quand même F5 pour accélere l’affichage de la mise à jour:

Groupes Project Server
Groupes Project Server