Décode l'informatique

Plantage de son site web

Sauvegardes WordPress (extrait)

Votre site web est planté, votre hébergeur n’a pas de sauvegardes et vous n’avez pas de sauvegardes : pas de panique, il y a des solutions.

Agence Web

L’agence Web, ou la société qui a fait le développement web ou le développeur web ont certainement gardé les “sources” de votre site.

Ils peuvent reconstruire votre site à partir de ces sources. Cela veut dire que le site web peut être refait entièrement. Vous pouvez décider de le “remonter” chez l’hébergeur actuel ou chez un autre hébergeur.

Attention. Si votre site web est simple avec essentiellement des pages de présentation, cette première solution devrait suffire, à condition que le développeur ait bien gardé une copie récente des “sources”.

Attention bis. Certains développeurs web travaillent directement sur le site web, une fois qu’il est opérationnel. Dans ce cas, il faut lui demander s’il a “versionné” le site web. En croisant les doigts qu’il vous réponde affirmativement.

Attention ter. Si votre site a un blog, ou est un site de vente, cette première solution ne va pas suffire. De façons générales, si votre site s’appuie sur une base de données, cette solution est totalement insuffisante. La raison est simple : le contenu dynamique (blog, transactions d’achat / ventes, création des comptes, etc.) est stocké dans des bases de données. Et, dans ce cas, il ne suffit pas de restaurer le site : il faut aussi restaurer les bases.

Si ces bases ne sont pas sauvegardées, vous risquez d’avoir perdu votre “fond de commerce” et repartir à zéro. Si vous avez des sauvegardes, même anciennes, tout n’est pas perdu. Reportez-vous au chapitre Sauvegardes ci-dessous.

Mémoire du web

La mémoire du web est constituée de sites web qui archivent partiellement le contenu de vos sites web. Autrement dit, ces sites créent des archives de vos sites. Une archive est une sauvegarde partielle.

Le plus ancien et le plus connu de ces sites est la WayBack Machine. Ce site est accessible via l’adresse suivante :

https://web.archive.org

La page d’accueil du site WayBack Machine s’affiche.

Adresse site Wayback Machine
Adresse site WayBack Machine

En haut de cette page, vous pouvez entrer une URL quelconque. L’URL est l’adresse d’un site web. Vous pouvez aussi entrer les mots clés relatifs à votre site web.

Par exemple, vous entrez les mots :

vision cognition

Vous obtenez la liste de tous les sites web qui contiennent les mots ci-dessus et qui sont archivés par WayBack Machine, comme par exemple (extrait) :

WayBack Machine Résultats
WayBack Machine Résultats

Récupérer à partir de WayBack Machine

Si vous prenez l’exemple ci-dessus, vous voyez qu’il existe 405 captures qui ont été faites entre 2012 et 2016.

Notamment, si vous cliquez sur le lien du site, celui s’ouvre sur la dernière page archivée. En haut de la page, vous avez une frise du temps.

WayBack Machine Frise du temps
WayBack Machine Frise du temps

Cette frise permet de remonter le temps. Il suffit de cliquer sur la flèche arrière, ou bien en cliquant directement sur une barre noire dans la frise. Vous obtenez la page de l’époque.

Grâce au site WayBack Machine, vous pouvez demander à un professionnel de récupérer des pages de site web planté. C’est assez fastidieux et imparfait, mais c’est mieux que rien.

Le mieux c’est de disposer de sauvegardes. L’idéal est d’avoir ses propres sauvegardes sans reposer sur l’hébergeur de votre site web. En effet, certains hébergeurs conservent des sauvegardes sur le site qui héberge les serveurs web. C’est risqué.

Sauvegardes

Ok. L’article commence par expliquer comment faire sans sauvegarde. On est d’accord.

Toutefois, il est possible que votre site web n’ait pas encore crashé. Dans ce cas, les conseils ci-dessous sont précieux.

Le plus important dans une sauvegarde ce n’est pas la sauvegarde. Le plus important c’est la restauration. À quoi ça sert d’avoir des sauvegardes, si vous n’arrivez pas à les restaurer ?

Aussi, il faut d’abord s’assurer d’avoir plusieurs sauvegardes. Pourquoi ? Parce qu’une sauvegarde c’est un fichier. Et un fichier, ça se corrompt, ça se perd, ça s’écrase par mégarde, ça s’oublie, etc.

3 exemplaires

Pour un maximum de sécurité, il faut posséder 3 exemplaires d’une sauvegarde de votre site.

De plus, il est hautement souhaitable qu’au moins un exemplaire se trouve sur un site web distinct du votre.

Idéalement, la sauvegarde doit être chiffrée, si elle se trouve sur le cloud.

4 sauvegardes

Il faut évidemment plusieurs sauvegardes. Si vos bases de données évoluent tous les jours, il faut une sauvegarde quotidienne. Au pire, vous perdrez une journée.

Ne vous contentez pas d’une seule sauvegarde quotidienne qui vient écraser la sauvegarde de la veille.

Conservez par exemple les 4 dernières sauvegardes. En 3 exemplaires chacune, of course!

12 mois d’historique

C’est une bonne idée de faire des sauvegardes le dernier jour du mois, ainsi que le dernier jour de l’année.

Si vous contentez d’une sauvegarde quotidienne et qu’un virus infecte vos bases de données, vous vous en rendrez compte qu’après coup, souvent.

Avec un peu de chance, la dernière sauvegarde de fin de mois permettra de restaurer avant l’infection de vos bases de données.

Restaurer

Entraînez-vous à faire au moins une restauration d’une sauvegarde. Par exemple sur un site de développement ou de formation / test.

Il y a même des produits qui permettent de cloner vos sites web. Autrement dit, vous disposez en permanence d’un site web de secours qui peut être synchronisé avec votre “vrai” site web. Le jour où votre site web se plante, vous disposez d’une solution de secours instantanée, si vous avez pris la précaution d’être hébergée ailleurs que sur votre site web.

Solution gratuite ou payante

Généralement, les produits de sauvegardes payants sont incomparablement mieux que leur homologue gratuit car ils offrent plus de possibilités intéressantes.

Faites le calcul.

Il existe des produits intéressants de sauvegardes à partir de 60 € / an.

Combien cela vous couterait de “remonter” votre site à partir de zéro ? Le prix d’une journée d’une développeur web oscille entre 250 et 400 €.

Ou bien votre site représente des milliers d’heures de recherche de votre part. Vous avez réussi à réunir autour de vous d’autres passionnés, avec des échanges humains, riches et intéressants. Accepteriez-vous de renoncer à tout cela par négligence ?

S’il s’agit d’un site professionnel, qui vous aide à vivre et peut être à faire vivre votre famille ou d’autres familles, alors “la question elle est vite répondue”.

Produits de sauvegardes

Ne comptez pas sur moi pour vous donner une liste de produits.

De nombreux sites qui proposent la liste des “10 meilleurs logiciels”, “25 meilleurs solutions”, etc. ne cherchent pas votre intérêt mais le leur.

Aussi :

  • Faites une recherche exhaustive d’avis ou de retour d’expérience,
  • Méfiez-vous des évaluations sur Internet : elles sont souvent manipulées en bien ou en mal,
  • Posez des questions sur les forums ou LinkedIn ou éventuellement Quora, voire Reddit,
  • Ne croyez pas sur parole et faites preuve de discernement.

Sauvegardes de ce site

Passage à l’acte :

Sauvegardes WordPress (extrait)
Sauvegardes WordPress (extrait)

Article mis à jour le 10.04.2021.

Microsoft365 Addict

Ajouter un commentaire