Claude Couderc Consulting

Modifier l’apparence d’un site SharePoint 2013 avec le gestionnaire de conception

Grâce au gestionnaire de conception et au livre Modifier l’apparence des sites SharePoint 2013 en 26 Travaux Pratiques, vous allez devenir rapidement autonome et opérationnel pour personnaliser les sites SharePoint 2013.

Vous apprendrez à leur donner une identité visuelle personnalisée et à modifier leur apparence pour leur donner un aspect personnalisé, grâce aux outils comme le Gestionnaire de conception ou les Présentations composées.

De plus, vous mettrez vos connaissances en pratique grâce aux 26 Travaux Pratiques entièrement détaillés et corrigés.

Le Gestionnaire de conception

Le gestionnaire de conception est un tout nouvel outil de SharePoint 2013. De plus, il est entièrement sur le site SharePoint. Vous n’avez rien à installer sur votre ordinateur.

En revanche, il est disponible uniquement dans une collection de sites où les fonctionnalités de publication sont activées. Vérifiez avec votre administrateur fonctionnel que cette fonctionnalité est bien activée !

Jusqu’à la version SharePoint 2010, il était assez complexe de créer une page maître. Même faire une adaptation un peu poussée du visuel d’un site SharePoint avec SharePoint Designer, était relativement compliqué.

La difficulté ne provenait pas des connaissances que vous deviez avoir en HTML ou CSS. La difficulté provenait d’intégrer correctement le travail réalisé dans SharePoint.

Avec SharePoint 2013, Microsoft propose une approche différente.

Notamment, le Gestionnaire de conception fait son apparition. Avec le gestionnaire de conception, vous faites correspondre le contenu d’un disque local au dossier des pages maîtres d’un site de publication.

Le disque local contient des fichiers HTML, CSS, images etc. d’un site existant.

Fonctionnement du Gestionnaire de conception

Dans un premier temps, vous pouvez créer un site web sans vous soucier de SharePoint. Autrement dit, vous utilisez l’outil que vous voulez et vous designer votre site web. Vous créez la disposition que vous voulez, avec les images et tout ce dont vous avez besoin.

Ensuite, vous allez importer ses fichiers HTML, CSS, etc. dans SharePoint. Celui-ci se charge de convertir automatiquement vos fichiers en pages maîtres.

Mieux encore. Grâce à un mécanisme transparent pour vous, SharePoint se charge de maintenir la cohérence entre votre contenu et les pages maîtres. Cela signifie que si vous faites évoluer votre site web, qui se trouve sur le disque dur, la page maître est mise à jour automatiquement.

L’intérêt de ce mécanisme est de vous rendre libre de changer comme vous voulez votre contenu du disque local, sans vous soucier de SharePoint.

Gestionnaire de conception
Gestionnaire de conception

Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de conception via Paramètres puis Paramètres du site et sous Aspect.

Dans les entrailles du Gestionnaire de conception

Grâce à des balises dans les commentaires des pages HTML, SharePoint maintient la correspondance entre les fichiers locaux et ses pages maîtres.

Dans la pratique, vous n’avez pas à vous préoccuper de savoir comment ce mécanisme fonctionne.

Dans un premier temps, sachez qu’une modification locale entraîne la mise à jour correspondante dans la page maître. Par exemple, si vous changez ou ajoutez une balise div dans votre page. SharePoint reporte automatiquement votre modification dans la page maître.

Ensuite, si vous voulez savoir comment cela fonctionne en interne, vous trouverez des informations complémentaires dans la section juste ci-dessous.

Des balises pour la cohérence

En effet, pour maintenir la cohérence entre votre contenu et le contenu de SharePoint, celui-ci introduit des balises supplémentaires dans les commentaires des pages. Ces balises supplémentaires fournissent des informations relatives au fichier lui-même et à certaines propriétés requises pour la conversion.

Par exemple, les balises SharePoint markup indiquent les emplacements pour enregistrer les espaces de noms SharePoint.

Par ailleurs, les balises Comment start ou Comment end permettent d’avoir des informations plus claires sur le code généré pour un humain. Leur rôle est d’expliciter le fonctionnement des autres balises de SharePoint. Le processus de conversion ne les exploite pas.

Les balises Markup start ou Markup end indiquent l’emplacement d’un extrait de code. Le rôle, important, d’un extrait de code est de faire correspondre une fonction SharePoint à votre page.

Par exemple, si vous avez un menu sur votre page HTML, vous pouvez indiquer grâce à un assistant qu’il s’agit du menu SharePoint.

En particulier, il existe plusieurs extraits de code disponibles : zone du menu, zone du logo, zone de recherche, etc.

Le rôle des balises Preview start et Preview end est de vous permettre de mieux comprendre le rendu d’un extrait de code.

Accueil du Gestionnaire de conception

Le gestionnaire de conception est composé d’un menu avec 8 étapes. Le principe est de dérouler chacune des étapes jusqu’au résultat final.

Notamment, la première étape est l’accueil. Vous trouverez dans ce billet, la description du fonctionnement de cette étape.

Pour des raisons évidentes, vous trouverez le détail de toutes les étapes dans le livre. Et oui, pardi !

À l’intérieur de cette étape vous avez différents liens. Notamment, le lien Importez un package de conception complet. Ce lien renvoie vers le menu correspondant de la section Aspect des paramètres. Il propose d’importer un package de conception déjà réalisé.

L’objectif de cet outil étant de créer un package de conception, il est probable que vous n’en n’aurez pas si vous utilisez pour la première fois cet outil.

Ensuite, le lien Choisissez une apparence préinstallée renvoie vers les présentations composées (Paramètres du site : Modifier l’apparence), où vous pouvez sélectionner un thème.

Dans ce cas, vous quittez l’outil Gestionnaire de conception pour modifier une présentation composée. Un exercice du livre vous explique alors comment manipuler une présentation composée.

Dans les deux cas, vous aurez intérêt à passer à l’étape suivante. Celle-ci consiste à gérer les canaux des appareils. Un canal permet de personnaliser l’affichage du site, selon les caractéristiques du périphérique utilisé.

Mais là, il s’agit d’un autre chapitre qui se trouve dans ce…  livre !

Office365 Addict

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.