Informations de l'application (partiel)

Créer une application Power Apps d’entreprise

Article issu de la série suivante :

  1. Créer une nouvelle table Dataverse
  2. Créer des champs supplémentaires dans une table Dataverse
  3. Ajouter un champ calculé dans une table Dataverse
  4. Importer des données Excel dans Dataverse
  5. Relier deux tables de Dataverse entre elles
  6. Créer une règle d’entreprise Dataverse obligatoire
  7. Ajouter une nouvelle règle de visibilité dans Dataverse
  8. Créer une application Power Apps canevas avec Dataverse
  9. Créer une application Power Apps d’entreprise
  10. Concevoir le plan de site d’une application Power Apps
  11. Configurer la vue de table d’une application Power Apps
  12. Configurer le tableau de bord central d’une application Power Apps
  13. Exécuter l’application Power Apps pilotée par un modèle
  14. Partager une application Power Apps pilotée par un modèle
  15. Créer un flux de processus métiers d’entreprise
  16. Exécuter l’application de flux d’entreprise

Cet exercice vous explique comment créer une application Power Apps d’entreprise à partir d’un modèle de données.

Préparation

Générer l’application

Ouvrez le site web Microsoft Power Apps et identifiez-vous avec votre compte.

https://make.powerapps.com/

Dans le volet de navigation (à gauche), cliquez sur Applications.

Dans le volet central, cliquez dans le menu sur Nouvelle application puis cliquez sur Basé sur des modèles.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Création d'une application basée sur un modèle
Création d’une application basée sur un modèle

La page Créer une application s’ouvre dans un nouvel onglet.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Créer une application (partiel)
Créer une application (partiel)

Avant de renseigner les champs de cette page, il est intéressant de comprendre leur utilité.

Nommer l’application

Le nom de l’application est son nom convivial. C’est le nom utilisé par les utilisateurs pour la désigner.

Indiquez le nom Formulaire NDF.

Le nom unique comporte un préfixe qui a été automatiquement généré par le système, par exemple cr121_. Ce préfixe permet de donner un nom unique à vos objets si vous souhaitez les importer dans un autre environnement, qui aura un autre préfixe.

Gardez le nom unique sans faire aucune modification.

Créer la vignette de l’application

Une description précise permet de rendre plus explicite le rôle de l’application. Cette description s’affiche avec l’icône de l’application. Au début, vous commencez par une puis deux applications etc. Quand vous commencez en avoir plusieurs dizaines, vous vous rendez compte qu’une description précise est vraiment utile. En revanche, la description n’a aucun intérêt si c’est juste pour remettre le nom de l’application.

Saisissez la description Formulaire de saisie des notes de frais : V4. Pour un besoin spécifique, voir avec la RH de votre entreprise.

L’icône de l’application est aussi précieuse pour distinguer les différents types d’applications. Par exemple, vous pouvez utiliser une icône spécifique pour les applications RH, une autre pour les applications IT, etc. Vous trouverez plusieurs fois le même nom d’icône car elles ont plusieurs tailles.

Il est possible de charger des images personnalisées spécifiques pour vos applications dans votre environnement. Toutefois, cette manipulation avancée ne peut pas se faire directement dans cette page, pour l’instant.

Décochez la case Utiliser l’image par défaut, puis sélectionnez RightPane_EmptyState.png, dans la liste déroulante.

Vous remarquerez aussi la création automatique d’une URL d’interface unifiée pour l’application. Une petite icône vous permet de copier cette URL pour la coller dans un e-mail, par exemple.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Informations de l'application (partiel)
Informations de l’application (partiel)

Utiliser la solution existante pour créer l’application

L’utilisation d’une solution existante nécessite que cette solution existe 🙂

En fait, une solution est un programme. Il peut s’agir d’un programme développé par vos équipes ou par Microsoft. Par exemple, Microsoft fournit une solution qui s’intitule Le vérificateur PowerApps. Celui-ci « effectue une analyse statique de vos solutions PowerApps pour identifier les risques de performance et de stabilité, et fournit des recommandations détaillées pour supprimer ces risques de vos solutions ».

Activer cette case permet donc de créer une application à partir d’une solution déjà développée. Quand cette case est activée, le choix de la solution se fait sur la page suivante.

Dans ce scénario, vous n’avez pas créé de solution donc ne cochez pas la case Utiliser la solution existante pour créer l’application.

Choisir une page d’accueil pour l’application

Si cette case est activée, une page d’accueil s’affiche au moment du lancement de l’application.

Vous décidez librement du contenu de la page d’accueil. Par exemple, celle-ci peut présenter l’application et son fonctionnement, ou bien expliquer dans quel cas l’utiliser. Vous avez un exemple de page d’accueil dans le TP Créer une application Power Apps à partir d’un modèle.

Dans ce scénario, ne cochez pas la case Choisir une page d’accueil pour l’application.

Activer Mobile Offline

Si cette case est activée, vous pouvez configurer la synchronisation Mobile Offline pour permettre aux utilisateurs de travailler en mode hors connexion sur leur appareil mobile.

Dans ce scénario, ne cochez pas la case Activer Mobile Offline.

Créer l’application

Cliquez sur le bouton Terminé (en haut, à droite) : le formulaire NDF est créé et s’ouvre en mode brouillon dans le Concepteur d’applications.

Ne soyez pas surpris par le message d’erreur concernant l’absence de configuration du plan de site. Cela va être corrigé dans un prochain exercice.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Concepteur d'application (partiel)
Concepteur d’application (partiel)

Cliquez sur Enregistrer et fermer (en haut).

Résumé

Dans cet exercice, vous avez appris comment créer une application Power Apps d’entreprise à partir d’un modèle.

L’application n’est évidemment pas terminée. Toutefois, certains concepts sont nouveaux : il était important de passer un peu de temps à les comprendre.

Dans les prochains exercices, vous verrez progressivement comment construire l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *