Power Query avec Power Apps : mapper des tables (entités)

Power Query avec Power Apps

Cette manipulation vous montre comment créer un projet d’intégration de données avec Power Query avec Power Apps.

Grâce aux connecteurs et aux passerelles entre les différents systèmes de données, il devient possible « d’attaquer » ces données, qui proviennent de sources différentes, et de les intégrer dans des applications comme Power Apps.

Dans cette manipulation, vous allez découvrir comment une application Power Apps peut venir se connecter à des données accessibles via Power Query Online.

Gardez à l’esprit que l’interface a pu évoluer fortement depuis que cet article a été rédigé.

Intégration de données Power Query Online dans Power Apps

Pour ce faire, ouvrez le site web Microsoft Power Apps :

https://make.powerapps.com/

Ensuite, dans le volet de navigation (à gauche), cliquez sur Données. Dans la liste déroulante qui apparaît, cliquez sur Intégration de données : le volet central affiche un message.

Puis, dans le volet central, cliquez sur Créer un projet d’intégration de données : une fenêtre Power Query Online s’ouvre. Celle-ci vous propose de sélectionner une source de données.

Notamment, les sources de données accessibles sont des fichiers Access, Excel, JSON, Texte/CSV, XML ; ou des bases de données Amazon Redshift, IBM Db2, Oracle, PostgreSQL, SQL Server ; ou des sources de données Azure Data Explorer ; Azure SQL Data Warehouse , SQL Azure ; ou des services en ligne Liste SharePoint Online, Objets Salesforce, rapports Salesforce ; ou des sources de données API web, Liste SharePoint, ODAta, Page Web, Table vide, Requête vide.

Ensuite, dans cette liste, sélectionnez Excel.

Puis, dans la fenêtre qui s’ouvre, Cliquez sur le bouton Parcourir.

Si une fenêtre vous demande de choisir un compte, sélectionnez votre compte de tenant.

Charger les données

Ensuite, une nouvelle fenêtre s’affiche. Dans le menu supérieur de cette fenêtre, cliquez sur Charger puis sur Fichiers.

Puis, chargez le fichier excel_ventes.xlsx. Une fois que le fichier est chargé, sélectionnez-le puis Cliquez sur le bouton Ouvrir.

Pour information, sachez que le fichier est chargé à cet emplacement OneDrive :

https://<nom de votre tenant>-my.sharepoint.com/personal/<votre_nom>_<nom de votre tenant>_onmicrosoft_com/Documents

Ensuite, cliquez sur le bouton Suivant.

Puis, dans le volet de gauche, cochez Tableau3 (et non pas Tableau). Bien évidemment, adaptez le nom du tableau Excel, si vous travaillez avec votre propre classeur Excel.

Puis, cliquez sur le bouton Suivant.

Ensuite, cliquez à nouveau sur le bouton Suivant.

Enfin, dans l’écran Mapper des entités, cochez Charger sur la nouvelle entité, où vous pouvez choisir le type de chaque colonne.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Power Query avec Power Apps : mapper des entités
Power Query avec Power Apps : mapper des entités

Ensuite, modifiez le type de la zone de destination de chaque colonne en Texte.

Puis, dans la zone Champ Nom principal, sélectionnez Clef.

Puis, cochez la case Supprimer les lignes qui n’existent plus dans la sortie de requête.

Ensuite, renommez le nom de l’entité en le préfixant avec votre prénom, par exemple jack_Tableau3.

Puis, renommez le nom de l’entité en le préfixant avec votre prénom, par exemple jack_Tableau3.

Puis, cliquez à nouveau sur le bouton Suivant.

Ensuite, dans l’écran Mapper des entités, cochez Actualiser manuellement.

Puis cliquez à nouveau sur le bouton Créer. Si d’aventures, vous obtenez une erreur : reprenez votre projet et réessayez les étapes précédentes.

Enfin, cliquez à nouveau sur le bouton Terminé.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Power Query avec Power Apps
Power Query avec Power Apps

Avec le menu …, renommez le projet en le préfixant avec votre prénom, par exemple jack_projet1.

La manipulation est terminée.

Résumé

Dans cette manipulation, vous avez appris comment créer un projet d’intégration de données Power Query avec Power Apps.

Pour aller plus loin

Vous trouverez dans l’article Application Power Apps Dataverse, un autre exemple d’intégration de données avec Dataverse.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *