Découvrir Power Apps

Application Power Apps avec SharePoint

Vous pouvez générer ou créer directement une application Power Apps pour SharePoint Online.

Il est donc possible de générer automatiquement une application Power Apps à partir d’une liste SharePoint Online.

Vous pouvez aussi modifier un formulaire par défaut d’une liste SharePoint Online.

En effet, vous verrez que SharePoint s’intégre avec Power Apps, de plusieurs façons.

Gardez à l’esprit que l’interface a pu évoluer fortement depuis que cet article a été rédigé.

La liste lstAffaires doit exister dans votre site SharePoint. Elle contient la liste de toutes les affaires en cours de la boutique. Bien évidemment, vous pouvez utiliser une autre liste en adaptant les manipulations.

Personnaliser un formulaire

Tout d’abord, vous pouvez personnaliser les formulaires SharePoint. Cela signifie que grâce à Power Apps, vous modifiez le formulaire d’ajout, de modification ou d’affichage d’un élément d’une liste SharePoint.

Pour ce faire, vous devez être dans l’expérience Moderne de l’affichage de la liste SharePoint.

Ensuite, vous pouvez créer une application de personnalisation du formulaire SharePoint en cliquant sur le bouton Personnaliser les formulaires sous Power Apps.

Par ailleurs, sachez que cette application Power Apps ne peut pas s’exécuter de façon autonome.

En effet, elle est uniquement disponible à partir de la liste SharePoint.

Concrètement, Power Apps génère l’application et l’enregistre dans le Cloud. C’est une application avec un seul écran.

Génération de l’application

Vous pouvez aussi créer directement une application Power Apps en partant d’une liste SharePoint. Ensuite, Power Apps génère directement l’application.

Il s’agit d’une application avec 3 écrans par défaut.

Application Power Apps avec SharePoint : BrowseScreen1

Il faut générer ou créer une application Power Apps avec SharePoint Online pour voir l’écran BrowseScreen1.

L’écran de navigation s’intitule par défaut BrowseScreen1. Il affiche la liste des éléments.

Écran de navigation BrowseScreen1
Écran de navigation BrowseScreen1

Par ailleurs, l’écran BrowseScreen1 possède une galerie qui s’intitule BrowseGallery1. Ce contrôle affiche la liste des éléments de la liste SharePoint.

Tandis que le contrôle TextSearchBox1 filtre la liste sur le titre.

Ensuite, dans le contrôle BrowseGallery1, il y a 5 contrôles, dont 3 qui servent à afficher les données : Title1, Subtitle1, Body1. Vous pouvez changer cette disposition par défaut. Vous pouvez aussi ajouter des contrôles supplémentaires.

Galerie BrowseGallery1
Galerie BrowseGallery1

Les 2 autres contrôles de BrowseGallery1 sont Separator1 qui est un rectangle qui représente la barre horizontale basse de séparation des éléments et NextArrow1 qui est l’icône de la flèche à droite. Quand l’utilisateur clique dessus, cette action affiche l’écran DetailScreen1.

IconSortUpDown1 est l’icône qui change l’ordre de tri grâce à la fonction UpdateContext() qui met à jour la variable SortDescending1 :

OnSelect: UpdateContext({SortDescending1: !SortDescending1})

IconRefresh1 est l’icône qui rafraîchit l’affichage grâce à la fonction Refresh() :

OnSelect: Refresh(lstAffaires)

TextSearchBox1 est une entrée de texte pour la saisie de la recherche. Tandis que IconNewItem1 est l’icône de création d’un élément. Quand l’utilisateur clique dessus, cette action ouvre le contrôle EditForm1 en mode création et affiche l’écran EditScreen1 :

OnSelect: NewForm(EditForm1);;Navigate(EditScreen1; None)

Rectangle11 est un rectangle qui représente la barre horizontale haute. Tandis que SearchIcon1 est l’icône de la loupe, LblAppName1 est une étiquette qui affiche par défaut le nom de la liste et RectQuickActionBar1 est un rectangle qui représente le bandeau supérieur.

Application Power Apps avec SharePoint : DetailScreen1

Il faut générer ou créer une application Power Apps avec SharePoint Online pour voir l’écran DetailScreen1.

Cet écran affiche le détail d’un élément.

Le nom par défaut de l’écran est DetailScreen1.

Par ailleurs, DetailForm1 est le contrôle principal de cet écran. C’est un contrôle de type formulaire. Il permet d’afficher le détail d’un élément de la liste SharePoint. Il contient les champs de la liste SharePoint, qu’il affiche grâce à des contrôles.

De plus, les cartes (DataCard) regroupent ces contrôles. Vous trouvez 2 contrôles dans chaque carte.

  • Un contrôle de type étiquette DataCarKey avec le nom du champ.
  • Un autre contrôle de type étiquette DataCardValue avec la valeur du champ.

IconDelete1 est l’icône de suppression d’un élément. Quand l’utilisateur clique dessus, cette action supprime l’élément et revient sur l’écran précédent.

OnSelect: Remove(lstAffaires; BrowseGallery1.Selected);; If (IsEmpty(Errors(lstAffaires; BrowseGallery1.Selected)); Back())

IconEdit1 est l’icône de modification d’un élément. Quand l’utilisateur clique dessus, cette action ouvre le contrôle EditForm1 en mode édition et affiche l’écran EditScreen1.

OnSelect: EditForm(EditForm1);;Navigate(EditScreen1; None)

IconBackarrow1 est l’icône de retour à l’écran de navigation BrowseScreen1.

OnSelect: Navigate(BrowseScreen1; None)

LblAppName2 est une étiquette qui affiche par défaut le nom de la liste. Tandis que RectQuickActionBar2 est un rectangle qui représente le bandeau supérieur.

Application Power Apps avec SharePoint : EditScreen1

Il faut générer ou créer une application Power Apps avec SharePoint Online pour voir l’écran EditScreen1.

Cet écran permet de modifier le détail d’un élément.

Quand une application est générée à partir d’une liste SharePoint, son nom par défaut est: EditScreen1. Dans cet écran, EditForm1 est le contrôle principal. C’est un contrôle de type formulaire. Celui-ci permet de modifier ou de créer un nouvel élément. En effet, il contient les champs de la liste SharePoint.

De plus, dans ce contrôle les champs sont regroupés par cartes (ou DataCard). Une carte DataCard2 est créée pour chaque champ. Elle est préfixée du nom du champ : Titre_DataCard2, etc.

Dans ce contrôle, chaque DataCard est constituée de 4 contrôles.

  • Une étiquette StarVisible2 qui signale si le champ est obligatoire ou pas.
  • Une étiquette ErrorMessage2 qui affiche un message d’erreur.
  • Une étiquette DataCarKey avec le nom du champ. Elle est suffixée d’un numéro différent par DataCard : DataCardKey9, etc.
  • Une entrée de texte DataCardValue avec la valeur du champ. Elle est suffixée d’un numéro différent par DataCard : DataCardValue9, etc.

Ensuite, IconAccept1 est l’icône de validation de la modification. Quand l’utilisateur clique dessus, cette action ouvre EditForm1 en validation.

Puis, IconCancel1 est l’icône d’annulation de la modification. Quand l’utilisateur clique dessus, cette action affiche à nouveau EditForm1 sans rien modifier.

Enfin, LblAppName3 est une étiquette qui affiche par défaut le nom de la liste. Tandis que RectQuickActionBar3 est un rectangle qui représente le bandeau supérieur.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *