Métriques de protection

Consultation des métriques de protection

Avec cet exemple, vous allez consulter les métriques de protection.

Cette catégorie de métriques est centrée sur les étiquettes de confidentialité.

Son rôle est d’opérer un premier contrôle sur la mise en œuvre de ces étiquettes dans votre organisation sur le contenu Power BI.

Vous découvrirez aussi l’existence du service Microsoft Defender for Cloud Apps. Dans la mesure où il s’agit d’un produit qui ne dépend pas de Power BI, son existence sera juste mentionnée sans que vous fassiez de manipulations avec.

Cet article fait partie d’une série d’articles sur l’Administration de Power BI Service :

  1. Créer une stratégie de publication d’étiquettes
  2. Personnaliser le logo et l’image de Power BI Service
  3. Déployer un visuel d’organisation pour Power BI
  4. Consultation des métriques d’utilisation de Power BI Service
  5. Consultation des métriques de protection
  6. Exporter des événements Power BI avec PowerShell
  7. Exporter des événements Power BI via API REST
  8. Manipuler les espaces de travail Power BI via API REST
  9. Restaurer un espace de travail Power BI en PowerShell

Manipulations

Consultation des métriques de protection

Vous allez consulter les métriques de protection. Elles se présentent sous forme d’un rapport Power BI.

Les protections font référence aux étiquettes de confidentialités. Ces étiquettes ont été publiées lors de l’exercice du TP Créer une stratégie de publication d’étiquettes.

Vous allez ouvrir l’accueil de Power BI en tant qu’Administrateur général.

Pour ce faire, dans votre navigateur en tant qu’Administrateur général, tapez :

https://app.powerbi.com/

Dans le ruban foncé de Power BI, cliquez sur l’icône Paramètres. Cette icône représente une roue dentée.

Dans le menu qui s’affiche, cliquez sur Portail d’administration.

Dans le volet de gauche, cliquez sur la section Métriques de protection : un pop-up s’affiche.

Ce pop-up vous informe qu’un rapport va être généré automatiquement, et qu’il sera stocké dans l’espace de travail Mon espace de travail.

Dans le pop-up, cliquez sur le bouton OK : le rapport s’affiche directement dans le Portail d’administration.

Il est possible que le rapport soit momentanément vide. Dans ce cas, actualisez simplement la page du navigateur.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Métriques de protection
Métriques de protection

Maintenant, vous allez vérifier que le rapport existe bien dans l’espace de travail Mon espace de travail.

Pour ce faire, dans le volet de gauche, cliquez sur l’icône Espaces de travail (Workspaces). L’icône a la forme de plusieurs feuilles de papiers superposées.

Dans le volet qui s’ouvre, cliquez sur Mon espace de travail : le rapport et le jeu de données Data protection metrics (automatically generated) s’affichent.

Pour vous aider, regardez la copie d’écran ci-dessous.

Rapport des métriques de protection
Rapport des métriques de protection

Pour vérifier son contenu, ouvrez le rapport Data protection metrics (automatically generated).

Dans le rapport Power BI, cliquez sur l’icône Actualiser les visuels (en haut, à droite). Cette icône représente une flèche qui tourne sur elle-même.

Le rapport s’actualise et affiche les mêmes vignettes que celles du portail d’administration Power BI.

Microsoft Defender for Cloud Apps

Le service Defender for Cloud Apps permet de détecter les fuites, intentionnelles ou non, du contenu de Power BI, en créant des stratégies d’accès conditionnel.

Toutefois, Ce service n’est pas une composante de Power BI. En réalité, c’est l’inverse.

En effet, vous pouvez le configurer pour tous types d’applications et de services, et pas seulement pour Power BI.

Aussi, il nécessite une licence payante spécifique. C’est la raison pour laquelle vous allez simplement le vérifier, sans aller plus loin.

Pour ce faire, avec la méthode de votre choix, retournez sur le volet Métriques de protection du portail d’administration Power BI.

Cliquez sur le gros bouton jaune Ouvrez le portail Microsoft Defender pour applications cloud pour afficher plus de métriques : une page vous informe qu’il est obligatoire de disposer d’une licence payante pour bénéficier des services de Microsoft Defender for Cloud Apps.

Fermez cette page.

Résumé

Avec cette manipulation, vous avez pu consulter les métriques de protection.

Cette catégorie de métriques est centrée sur les étiquettes de confidentialité. Vous avez eu l’occasion de mettre en œuvre ces étiquettes avec l’exercice du TP Créer une stratégie de publication d’étiquettes.

Le rôle de ces métriques est d’opérer un premier contrôle sur la mise en œuvre de ces étiquettes dans votre organisation sur le contenu Power BI.

Notamment, l’objectif est de savoir si elles utilisées ou non, et comment.

Cependant, quand les étiquettes de confidentialité sont utilisées, elles le sont dans toute l’organisation et sur tous les services, y compris sur l’ordinateur de l’utilisateur.

Aussi, si vous souhaitez une vue plus globale de leurs utilisations, il y a deux possibilités dans le monde Microsoft.

Vous pouvez construire vos propres métriques à l’aide des API REST de Power BI. C’est un travail plus technique et qui demande de connaître un minimum de développement. Des exemples seront proposés ultérieurement.

L’autre solution est de s’appuyer sur le service Microsoft Defender for Cloud Apps, qui nécessite une licence payante.

Grâce à des stratégies définies, ce service permet aux administrateurs de superviser l’accès et l’activité des utilisateurs, effectuer une analyse des risques en temps réel et définir des contrôles spécifiques aux étiquettes, pour tous types d’applications et de services, et pas seulement Power BI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *