Power Apps Lookup

Conseils Power Apps en vrac

Quelques conseils pratico-pratiques issus de notre expérience du développement Power Apps.

Vous trouverez aussi quelques solutions simples pour résoudre des cas concrets.

Lire aussi l’article sur Retour d’expériences sur les développements Power Apps.

Ainsi que l’article sur comment Débuguer les erreurs dans Power Apps.

Sinon, découvrir le cas pratique d’un développement dans Power Apps avec les Méthodes pour concevoir une application Power Apps ou un flux Power Automate.

Faux nombre

Remplacer les points (« . ») par des virgules (« , »).

Substitute(Text(glbValidatorNumberMax);".";","));;

Voir aussi l’article beaucoup plus détaillé sur le Traitement des nombres dans Power Apps.

Débugguer

Lors du débogage, il est nécessaire d’isoler les bouts de code avec des commentaires :

/* Set(glbStagiaire; { Prenom: "Alice"; Age: 24 } );;
UpdateContext({glbCompteur: 100}) */

If

Vérifier les fins de if. Lorsqu’il manque une parenthèse, un message d’erreur s’affiche dans le stéthoscope.

Il y a aussi un petit souligné rouge qui s’affiche.

Chaines de caractères

Utiliser systématiquement les fonctions Lower() ou Upper() de chaque coté pour comparer les chaînes de caractères.

Performances

Ne pas appeler une propriété d’un contrôle dans un autre écran : gare aux copier-coller.

Rechercher et Remplacer

Actuellement, pas de remplacement général.

Pas de remplacement tout court.

Obligé de passer par un éditeur tiers comme Notepad++.

Contrôles

Actuellement, le renommage des variables ne se fait pas avec la fonction ForAll().

Listes déroulantes

Pour ne pas avoir de choix par défaut :

AllowEmptySelection = true

Variables

Dans le stéthoscope, consulter le volet Performances pour connaître les variables inutilisées.

Identifier les variables globales en les préfixant avec : glb / locales : loc.

Définir toutes les variables globales dans App, même vides. Cela évite les erreurs de type.

Problème avec les variables composées : Utiliser de préférence des variables scalaires (non-objet) car elles sont plus simples à utiliser. En effet, dans une variable composée, il y a une latence de mise à jour si un champ dépend d’un autre champ dans la variable. Par exemple :

UpdateContext( { CompteurAnimaux: 100; CompteurHommes: CompteurAnimaux + 1000 } )

Renommer une variable coute cher. Pour renommer variable : s’aider du menu fichier et utiliser le stéthoscope pour voir les messages d’erreur, suite au renommage.

Types de données

Avec SharePoint, utiliser le plus possible le bon type de données : choix, recherche, yes/no, etc.

Utiliser le générateur automatique Power Apps et récupérer le code correspondant.

Collections

Les collections ne se renomment pas automatiquement.

Utiliser Fichiers > Collection pour savoir où la collection est définie / utilisée.

Utiliser aussi le stéthoscope pour connaître les contrôles qui utilisent la collection et qui sont en erreur, suite au renommage.

Par contre, ça ne fonctionne pas pour les contrôles comportementaux qui définissent une collection. Dans ce cas, utiliser à nouveau Fichiers > Collection.

Utiliser AutoHotKey pour automatiser le renommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *