Administrer Exchange 2013 : Comprendre

Administrer Exchange 2013 pour comprendre son fonctionnement. En effet, l’objectif est d’expliquer l’architecture interne des services de messagerie de Microsoft. De plus, 48 exercices pratiques vous aident à devenir rapidement autonome et opérationnel dans l’administration et le dépannage de Exchange 2013.

En écrivant ces lignes, il est couru d’avance que certains trouveront que le livre ne va pas suffisamment dans le détail. Et ils auront raison !

En effet, malgré ses 648 pages, il ne prétend pas être exhaustif, ni même complet. Le sujet est vaste et riche. Aussi, beaucoup d’aspects de Microsoft Exchange Server 2013 sont abordés. C’est normal dans la mesure où le produit ne se limite pas à envoyer ou recevoir des lignes de textes.

Un architecture sécurisée

Pour administrer Exchange 2013, vous devez d’abord connaître et comprendre son architecture informatique et logique. Celle-ci est sécurisée et robuste. En effet, à quoi cela peut-il servir d’envoyer un e-mail si vous n’avez pas la certitude qu’il a bien été remis ?

Vous trouverez aussi important de pouvoir retrouver vos e-mails, même après le crash d’un serveur de messagerie, voire même de tous les serveurs de messagerie.

C’est la raison pour laquelle, ce livre présente et explique en détail le fonctionnement de l’architecture de Microsoft Exchange Server 2013.

Administrer Exchange 2013
Administrer Exchange 2013

Administrer Exchange 2013

Pour réussir à administrer Exchange 2013, il faut aussi savoir faire les manipulations qui vont bien. Notamment, il est important que vous sachiez configurer ou paramétrer correctement les différents services.

Aussi, vous verrez comment installer Microsoft Exchange Server 2013 en ligne de commandes ou avec l’interface graphique (oh non…). En effet, la ligne de commande propose plus d’options pour réussir une installation parfaite du premier coup. Hors, ce n’est pas le cas de l’interface graphique.

Vous verrez aussi comment bien préparer l’Active Directory. C’est tout simplement crucial. Toutes les étapes liées à Active Directory sont expliquées en détail : partition, schéma, etc.

Maîtriser ces étapes est un prérequis minimum pour réussir l’installation de Microsoft Exchange Server 2013.

Une approche concrète

Le livre comporte 48 travaux pratiques. Un descriptif de l’objectif est présent. De même, vous trouverez systématiquement la solution complète.

Afin de vous assurer d’être sur la bonne voie, des copies d’écrans illustrent la solution.

Enfin, un récapitulatif vous rappelle ce que venez d’apprendre.

Découvrir des techniques et outils

Grâce à ce livre, vous connaîtrez les techniques et outils pour administrer et dépanner les services de messagerie de Microsoft Exchange Server 2013. Vous comprendrez mieux aussi le fonctionnement de ces services.

Les différents composants de Exchange 2013 sont présentés en détail, avec un grand souci pédagogique. Ensuite, les exercices vous permettent d’appliquer les concepts et de vous assurer de bien les avoir compris.

Les exercices des travaux pratiques permettent aussi de résoudre des problèmes concrets, grâce à la procédure qui est expliquée en détail et clairement.

Administrer Exchange 2013 : cas d’usage abordés

Parmi les nombreuses manipulations proposées, vous apprendrez de nombreuses techniques. Vous trouverez notamment des cas d’usage pratiques et opérationnels.

  • Installer Microsoft Exchange Server 2013,
  • Vérifier dans Active Directory la partition de configuration et le schéma,
  • Afficher les boîtes aux lettres d’archivage et d’arbitrage avec Exchange Management Shell (EMS),
  • Paramétrer le carnet d’adresse hors connexion pour toutes les bases de données,
  • Ajouter un domaine accepté ainsi qu’une nouvelle stratégie d’adresse de messagerie,
  • Récupérer les cmdlets générées par le Centre d’Administration d’Exchange,
  • Créer un contact de messagerie qui ne peut pas accéder aux ressources informatiques,
  • Créer une liste d’adresses qui affiche les membres de votre organisation pour un attribut particulier,
  • Utiliser deux méthodes différentes pour voir les membres de la liste,
  • Créer un groupe de distribution,
  • Créer un groupe de sécurité et un groupe de distribution dynamique grâce à EAC,
  • Installer un certificat SSL,
  • Configurer une URL interne et externe pour les répertoires virtuels,
  • Configurer le service POP3,
  • Créer un connecteur d’envoi ainsi qu’un connecteur d’envoi vers Internet et un connecteur de réception,
  • Créer une nouvelle base de données de boîte aux lettres,
  • Déplacer les boîtes aux lettres existantes dans la nouvelle base de données,
  • Activer l’enregistrement circulaire d’une base,
  • Activer la boîte aux lettres d’archivage,
  • Copier tous les messages envoyés à un utilisateur dans la boîte aux lettres de l’administrateur,

Autres cas d’usage pour la sécurité

La sécurité est évidemment un sujet qui nécessite des exercices spécifiques. Vous trouverez non seulement des cas pratiques de sécurité mais aussi de dépannage de Microsoft Exchange Server 2013.

  • Créer un dédit de responsabilité,
  • Créer une balise de rétention qui supprime les éléments de la boîte aux lettres au bout de 3 ans,
  • Paramétrer l’anti-programme malveillant et vérifier son efficacité,
  • Créer un groupe de disponibilité de bases de données (DAG),
  • Manipuler les rapports d’audit afin d’identifier des activités suspectes,
  • Résoudre un problème d’état incohérent d’une base de données,
  • Identifier les problèmes liés à la réplication de bases dans un DAG,
  • Sauvegarder les bases de données Exchange,
  • Restaurer les bases de données sur leur emplacement d’origine ou sur un autre emplacement,
  • Restaurer le contenu de la boîte aux lettres d’un utilisateur,
  • Dépanner un échec de remise grâce à l’outil suivi des messages,
  • Dépanner une lenteur de remise grâce à l’analyse de l’entête,
  • Créer une liste d’adresse spécialisée,
  • Modifier le carnet d’adresses en mode hors connexion,
  • Faire apparaître le nom du serveur d’accès au client sur la bannière d’accueil,
  • Modifier la taille maximale des messages prise en charge par Outlook Web Access (OWA),
  • Manipuler la Gestion de la découverte,
  • Créer une étendue avec les serveurs,
  • à l’associer à un groupe de rôle et vérifier qu’elle fonctionne,
  • … et bien plus encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.