Administrer et dépanner IIS 8

L’objectif du livre Internet Information Services (IIS) pour Windows Server 2012 R2: Concepts et Travaux Pratiques est de vous rendre rapidement autonome et opérationnel pour administrer et dépanner IIS 8 et IIS 8.5 de Windows Server 2012 et Windows Server 2012 R2.

Administrer et dépanner IIS 8 en 2h ou 15 jours ?

Ce qui est génial avec IIS, c’est que vous pouvez en parler durant 2 h ou 15 jours. Littéralement.

En effet, l’auteur a une collègue qui a eu l’occasion de dispenser une formation sur IIS. Cette formation a duré 15 jours, c’est-à-dire 3 x 5 jours ! Le client avait demandé à tout savoir sur IIS. À l’issue de cette longue formation, la collègue a confié qu’elle n’avait pas épuisé le sujet au bout des 15 jours…

Cette anecdote en dit long sur la richesse de IIS (Internet Information Services).

Très souvent les administrateurs ne s’occupent pas trop de IIS. Tant qu’il semble fonctionner. Tout va bien. Puis quand les sites web commencent à avoir des lenteurs, ou quand ils se bloquent, alors on s’intéresse de plus près à IIS.

Généralement, c’est là que les ennuis commencent. En effet, l’auteur a pu constater à de nombreuses reprises lors de missions d’audit, que si l’administrateur s’était abstenu de manipuler IIS dans tous les sens, celui-ci fonctionnerait mieux.

Administrer et dépanner IIS 8
Administrer et dépanner IIS 8

La logique de IIS est simple

Pour administrer et dépanner IIS 8, il faut bien comprendre sa logique. Celle-ci est incroyablement simple car modulaire et extensible.

En effet, l’architecture modulaire de IIS vous permet d’installer uniquement les fonctionnalités dont vos applications ont besoin. L’intérêt d’une architecture modulaire est aussi de vous permettre de réduire la surface d’attaque en évitant d’activer les modules inutiles. De plus, vous améliorez aussi les performances en réduisant les besoins en mémoire.

En outre, l’architecture modulaire de IIS permet d’étendre ses possibilités natives, grâce à l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Certaines de ses fonctionnalités sont disponibles gratuitement.

Pourtant, nombreux sont les administrateurs Windows débutants qui font des contresens sur le fonctionnement et la logique de IIS.

Or, les contresens sur le fonctionnement de IIS sont parfois terribles. Par exemple, très peu d’administrateurs Windows savent qu’un IISRESET (le fameux IISRESET !) ne démarre pas un site web. Un appcmd start site est bien plus efficace. Par exemple.

Une autre erreur est de chercher à manipuler la configuration du site web. Si une amélioration doit être attendue de IIS, elle sera plutôt dans la configuration du pool d’applications.

Et encore faut-il que le paramétrage de IIS soit en cause. Ce qui n’est pas souvent le cas.

Administrer et dépanner IIS 8 sans se tromper

Par exemple, l’auteur estime que lors de lenteurs des sites web, l’applicatif est responsable dans 90% des cas environ. Et dans 80%, c’est l’accès aux bases de données qui est en cause.

Aussi, avant de chercher à résoudre les problèmes de performances d’une application, il est nécessaire de comprendre son fonctionnement.

Autrement dit, il est beaucoup plus fréquent que les problèmes de performances proviennent de l’applicatif que de IIS lui-même.

Bien sûr, il est possible qu’un goulet d’étranglement soit lié à un paramétrage inadapté.

Par exemple, certaines modifications simples, qui sont présentées dans le livre ont pu diviser par 700 le temps de réponse moyen d’une application Web cruciale d’un client. Cela signifie qu’une opération qui dure 11 minutes, ne dure plus que 1 seconde maintenant.

Des fonctionnalités impressionnantes

De plus, sans rien savoir de la programmation, vous pouvez connaître le nombre d’erreurs d’une application ASP.NET. Ça fait toujours son petit effet. Ensuite, le scénario est toujours le même.

Vous allez voir le développeur et vous lui dites qu’il y a 34 erreurs dans son code qui est sur le site de production.

Au début, le développeur vous assure qu’il n’y a pas d’erreurs dans son programme. Il vous explique qu’il a compilé sans erreur son programme. Puis, les tests unitaires se sont bien passés. Enfin, la recette a approuvé la mise en production. Donc, non. Il n’y a pas d’erreurs.

Vous insistez avec diplomatie. Puis, vous lui montrez les chiffres, noir sur blanc.

Généralement, il vacille un peu. Suspicieux, il vous demande d’où viennent ces erreurs. Vous lui expliquez qu’il s’agit d’erreurs de compilations mais aussi des exceptions qui sont levées et non gérées, etc.

Ensuite, vous patientez.

Puis quelques jours ou quelques semaines plus tard, il vous explique qu’il y avait bien quelques petites erreurs résiduelles mineures mais ça va : tout est corrigé.

Malgré tout, vérifiez à nouveau les chiffres. Ceux qui sont noir sur blanc.

Sachez qu’il existe des programmes ASP.NET avec plus de 1000 fichiers de codes qui ont 0 erreur.

Le contenu du livre

Grâce à cet ouvrage, vous serez en mesure de comprendre le fonctionnement de IIS 8 et 8.5. Vous pourrez le configurer, le sécuriser, le dépanner, le maintenir en condition opérationnelle et améliorer ses performances.

Ensuite, vous utiliserez des commandes PowerShell et AppCmd, ainsi que des outils moins connus mais très utiles comme NETSH, DISM, SC, SFC, etc.

Puis, vous apprendrez aussi à utiliser le moniteur réseau intégré au navigateur pour visualiser les échanges entre le client et le serveur IIS.

Enfin, vous pourrez vous entraîner grâce aux 42 Travaux pratiques corrigés !

Chaque exercice est composé d’un descriptif de l’objectif. Puis la solution est présentée et commentée, étape par étape, jusqu’à l’atteinte de l’objectif.

Afin de vous assurer d’être sur la bonne voie, de nombreuses copies d’écrans illustrent la solution. Enfin, un récapitulatif vous rappelle ce que venez d’apprendre dans l’exercice.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.