Développement SharePoint 2010

Pour bien comprendre l’objectif de cette rubrique, prenez connaissance de la page d’accueil consacrée au Développement SharePoint 2010.

Configuration matérielle et système d’exploitation

Idéalement, il faudrait que vous disposiez de Windows 7 édition intégrale. La version 64 bits est obligatoire. En effet, SharePoint 2010 peut s’installer directement sur Windows 7 (sauf la version familiale), à condition d’être en 64 bits.

Par ailleurs, vous trouverez dans la procédure de configuration de l’environnement de développement pour SharePoint Foundation les informations détaillées.

Et, si vous ne disposez pas de la bonne version de Windows, vous avez certainement la possibilité d’installer une machine virtuelle de type VirtualBox sous réserve de disposer de la configuration matérielle nécessaire.

Enfin, vous trouverez ci-après une configuration suffisante pour supporter sans défaillir SharePoint 2010, SQL Server 2008 Express Edition et les autres outils : 4 Go de RAM, processeur 64 bits (impératif : pas de 32 bits), processeur bi-coeur 2 Ghz.

Développement SharePoint 2010
Configuration ordinateur de développement SharePoint 2010

Pour information, nos développements SharePoint 2010 sont réalisés sur une machine qui possède la configuration ci-dessus.

Configuration logicielle

En effet, vous aurez besoin des logiciels suivants à télécharger gratuitement: certains sont indispensables, et d’autres sont souhaitables.

Indispensables

Souhaitables

Les installations des logiciels

Toutefois, sachez que les installations des logiciels ci-dessus ne présentent pas de difficultés particulières. De plus, vous trouverez sur le web quantité de tutoriels qui expliquent ces installations.

Ensuite, installez-les dans l’ordre suivant :

  • Visual Studio 2010 avec les options par défaut. Lorsqu’à la fin de l’installation vous aurez la question, choisissez un développement Web par défaut ;
  • Office 2010 en 32 bits avec les options par défaut ;
  • Visio 2010 en 32 bits avec les options par défaut ;
  • SharePoint Designer en 32 bits avec les options par défaut ;
  • SQL Server : seul le moteur de bases de données est indispensable ;
  • SharePoint 2010 en suivant les instructions précises de la configuration de l’environnement de développement pour SharePoint Foundation ;
  • Puis, lancez Microsoft Update pour obtenir les derniers Services Pack et correctifs ;
  • Et, sauvegardez votre configuration système ;

Développement SharePoint 2010

Enfin, la rubrique consacrée aux Tutoriels Microsoft pour le développement SharePoint 2010 est une sélection des ressources de Microsoft les plus intéressantes. Bien que ces ressources s’adressent plutôt à des développeurs chevronnés, vous aurez l’occasion d’y revenir une fois que vous serez plus aguerri.

Share Button

Développer avec SharePoint 2010

Vous apprendrez à développer avec SharePoint 2010 avec cette série, si vous êtes un débutant. Il s’adresse donc à tous ceux qui se demandent par où commencer pour apprendre à développer des WebParts ou des Features SharePoint 2010 et qui n’y connaissent absolument rien.

Son objectif est d’être une introduction sur le développement SharePoint 2010. Vous pouvez piocher les informations qui vous intéressent ou le suivre de manière linéaire. Si vous êtes un débutant en matière de développement sur SharePoint 2010 alors ce cours est pour vous.

Il s’agit d’un premier article d’une série complète.

Développer avec SharePoint 2010

Un WebPart est un composant qui peut venir se rajouter à une page web d’un site SharePoint afin d’apporter une fonctionnalité supplémentaire.

Développer avec SharePoint 2010
Composant Webpart visuel

Prenons un exemple: Lorsqu’un enfant joue aux Lego(r) et qu’il se donne un objectif (“faire un château fort”), il va puiser dans son seau à Lego(r) pour prendre celui qui lui convient en termes de forme et de couleur.

Un Webpart fonctionne en quelque sorte comme une pièce de Lego(r). Selon vos besoins, vous allez piocher dans la galerie de WebParts pour récupérer ceux qui vous intéressent.

Il existe des WebParts livrés par Microsoft et vous pouvez aussi développer vos propres WebParts. Le webPart a aussi la particularité d’être paramétrable par un utilisateur qui possède les droits pour le faire.

Features

Un Webpart apporte une nouvelle fonctionnalité sur une page. Mais si vous vouliez avoir cette fonctionnalité sur un site, ou une collection de sites, ou encore une application web voire une ferme entière de serveurs SharePoint comment faire ? Grâce à une feature.

La feature permet de disposer d’une fonctionnalité, c-à-d d’un programme, prêt-à-l’emploi et utilisable à tous les niveaux de l’architecture SharePoint. Le développement d’une feature n’est pas plus compliqué que celle d’un WebPart. Pour des raisons liées à la clarté de l’exposé, le développement des features sera vu dans une autre rubrique.

La suite de la formation avec les Outils pour commencer le développement.

Share Button

Travail collaboratif SharePoint 2010

Chaque site SharePoint est unique car les composants sont choisis pour construire un site adapté à vos besoins. De plus, la flexibilité de SharePoint 2010 permet de modifier simplement les sites. Cela est possible grâce à un simple paramétrage. Celui-ci ne nécessite pas de connaissances en développement informatique.

SharePoint permet de construire aussi bien des Intranets, des Extranets ou des sites Internet.

Création De Sites avec SharePoint 2010
Création De Sites avec SharePoint

Portail SharePoint 2010

Un portail SharePoint d’une organisation contient de nombreux sous sites SharePoint. Par exemple : Un par service, Un par projet, etc. Chaque sous site est rattaché à un site parent, ou site père. Un site ou un sous-site contient une ou plusieurs pages web. Il contient aussi des listes et des bibliothèques de contenus.

SharePoint Foundation est la version gratuite de SharePoint 2010. Elle constitue aussi le cœur de SharePoint car la version payante nécessite son installation.

Les fonctions de collaboration proposées sont la création de listes d’annonces, de présence, de contacts, d’évènements, d’enquêtes, de discussions, de tâches, de problèmes…

SharePoint Foundation peut stocker des documents dans plusieurs versions.

SharePoint Foundation est la « pierre angulaire » de l’édifice SharePoint. Ce logiciel assure principalement les fonctions de collaboration et de gestion de contenu. Lors de l’installation de SharePoint Server, Foundation est automatiquement installé.

SharePoint Server, Différences avec Foundation

Informations issues de la documentation Microsoft.

Sites: Pour informer les employés, partenaires et clients de façon efficace, en interne comme à l’extérieur.

Communautés: Pour trouver rapidement et facilement les experts compétents et travailler avec eux, qu’ils soient dans l’entreprise ou externes, tout en s’appuyant à la fois sur des réseaux formels et informels.

Contenu: Des outils pour créer, corriger, publier et retirer du contenu, tout en respectant des règles de conformité, que le contenu existe sous la forme de documents, de feuilles de calcul ou de pages Web. Les fonctions de gestion de contenu SharePoint 2010 incluent la gestion de documents, la gestion d’enregistrement et la gestion de contenu Web.

Recherche: Avec de plus en plus de contenu en ligne et de personnes collaborant sur ce contenu, il est important de pouvoir rapidement et facilement localiser du contenu sur des listes SharePoint, des sites, des systèmes externes et des sources comme des partages de fichiers, des sites Web ou des applications métier.

Perspectives: Pour assurer le succès de leur entreprise, les utilisateurs professionnels doivent pouvoir rapidement fournir et partager des informations, mais transformer aussi des données brutes en résultats exploitables.

Applications composites: Les utilisateurs souhaitent créer rapidement des applications sans impliquer nécessairement à chaque fois le service informatique. De son côté, le service informatique souhaite donner aux utilisateurs les moyens de créer leurs applications sans remettre en cause la stabilité ou la disponibilité de l’environnement.

Pour accéder à une collection de sites

Vous accédez à une collection de sites grâce à une URL (Uniform Resource Locator: localisateur uniforme de ressource).

Par exemple, sur le serveur MW215, l’administrateur SharePoint a créé 3 collections de sites dont 1 pour le département production, et 1 pour l’informatique.

Vous pouvez accéder à ces collections de sites par :

  • http://mw215/default.aspx ,
  • http://mw215/sites/production/default.aspx ,
  • http://mw215/sites/informatique/default.aspx.

Dans le navigateur, Internet, vous tapez l’URL de la collection de sites SharePoint à laquelle vous voulez vous connecter.

La sécurité est intégrée dans SharePoint: avant d’accéder à une collection de sites SharePoint, vous devez vous authentifier au préalable. Votre login (ou nom de connexion) est le même que celui que vous utilisez pour allumer votre ordinateur. Votre mot de passe est également le même.

Toutefois, la plupart du temps vous n’aurez même pas à saisir votre nom de connexion. En effet, SharePoint récupére automatiquement vos informations d’authentification de Windows grâce à un paramétrage adapté d’Internet Explorer.

Une seule authentification suffit pour se connecter à diverses applications.

Share Button

Synchroniser Project Server Active Directory

Par défaut aucun utilisateur n’a accès à Project Server, sauf le compte qui a installé le serveur.

Lorsque vous aurez ouvert une session dans Office Project Web Access, vous pourrez créer d’autres comptes pour accéder au serveur. Au préalable, il est nécessaire de paramétrer la synchronisation des comptes de Project Server avec les comptes d’Active Directory.

En effet, Project Server, via Project Web Access, permet de synchroniser automatiquement les utilisateurs à Active Directory. Pour simplifier encore un peu plus cette synchronisation vous créez un groupe utilisateur permettant d’identifier les utilisateurs ayant accès à Project Web Access.

Création d’un groupe d’utilisateurs de Project Web Access

Ouvrez la console des utilisateurs et ordinateurs d’Active Directory, puis développez l’arborescence de votre serveur. Ensuite, faites un clic droit sur Builtin et pointez sur Nouveau, puis cliquez sur Groupe.

Dans la zone Nom du groupe, saisissez un nom de groupe explicite pour identifier les utilisateurs de Project Web Access : ProjectUsers et saisissez le Nom du groupe (antérieur à Windows 2000) si nécessaire.

Laissez les options par défaut d’Etendue du groupe et Type de groupe à savoir Globale et Sécurité.

Cliquez ensuite sur OK.

Ajout des membres

Le groupe est maintenant créé. Il suffit ensuite d’ajouter des membres à ce groupe.

Pour cela, faites un clic droit sur le groupe précédemment créé. Ensuite cliquez sur Propriétés puis cliquez sur l’onglet Membres.

Cliquez sur Ajouter, saisissez ou recherchez les noms d’utilisateurs ayant accès à Project Web Access (par exemple Paul).

Terminez ensuite en cliquant sur Appliquer, puis sur OK.

Groupes créées dans Active Directory

Nom du groupe Groupe Active Directory
Administrateurs Project Administrateurs@questcequecest.com
Direction Project Direction@questcequecest.com
Membres de l’équipe Project Membres de l’équipe@questcequecest.com
Relecteurs des propositions Project Relecteurs des propositions@questcequecest.com
Responsables de portefeuilles Project Responsables de portefeuilles@questcequecest.com
Responsables de projets Project Responsables de projets@questcequecest.com
Responsables de ressources Project Responsables de ressources@questcequecest.com
Responsables d’équipe Project Responsables d’équipe@questcequecest.com

Ces groupes sont synchronisés par défaut entre Active Directory et Project Server.

Configuration de IIS

Il est utile que les utilisateurs se connectent avec leur compte utilisateur. Pour cela vous devez configurer le site Web de Project Server pour accepter l’authentification de base.

Cliquez sur Démarrer, Outils d’administration, Gestionnaire de services Internet ou sur Internet Information Services(IIS). Dans la console d’administration de IIS, développez l’arborescence de votre serveur et faites ensuite un clic droit sur Sites Web et cliquez sur Propriétés. Cliquez sur l’onglet Sécurité du répertoire.

Dans la zone Connexions anonymes et contrôle d’authentification cliquez sur Modifier.  Dans la zone Accès authentifié, cochez la case Authentification de base ainsi qu’Authentification intégrée Windows.

Cliquez sur OK. Si un avertissement apparaît cliquez sur OK. Cliquez ensuite sur Appliquer puis sur OK: le site web est maintenant configuré.

Connexion à Project Web Access

Une fois l’installation terminée, vous pouvez configurer Project Web Access.

Ouvrez Internet Explorer Naviguez à l’adresse suivante : http://project.questcequecest.com/pwa.

Saisissez Administrateur comme nom d’utilisateur ainsi que le mot de passe dans la mire d’authentification de Project Web Access.

Une fois authentifié, vous devriez voir apparaitre l’écran ci dessous :

Synchronisation De Project Avec Active Directory
Project Server

Synchroniser Project Server à Active Directory

Cliquez sur Paramètres du serveur (tout en bas à gauche) :

Synchronisation De Project Avec Active Directory
Paramètres du serveur
Synchronisation De Project Avec Active Directory
Project Server

Dans Paramètres du Serveur, sous Sécurité, cliquez sur Gérer les groupes. Cliquez ensuite sur Membres de l’équipe:

Membres de l’équipe
Membres de l’équipe

Cliquez sur Rechercher un groupe.

Rechercher un groupe
Rechercher un groupe

Dans Nom du groupe, saisissez ProjectUsers (groupe créé au § « Création d’un groupe d’utilisateurs de Project Web Access »), puis cliquez sur la flèche verte en face de Nom du groupe.

Project Server
Project Server

Sélectionnez la ligne ProjectUsers@nom_de_votre_foret et cliquez sur le bouton OK:

Informations du groupe
Informations du groupe

Cliquez sur le bouton Enregistrer (en haut ou en bas de la page) :

Gérer les groupes
Gérer les groupes

Cliquez sur le bouton Option de synchronisation avec Active Directory:

Option de synchronisation avec Active Directory
Option de synchronisation avec Active Directory

Ensuite, cochez la case Synchronisation de la planification, indiquez un jour et une heure de démarrage. Cliquez sur Enregistre et synchroniser maintenant (tout en bas, à droite) :

Enregistrer et synchroniser
Enregistrer et synchroniser

Une fenêtre d’avertissement apparaît. Cliquez sur le bouton Ok :

Fonction Synchroniser
Fonction Synchroniser

Cette fenêtre signifie que l’écran suivant (ci-dessous) ne sera pas instantanément renseigné avec la date de dernière synchronisation, compte tenu de la durée de la synchronisation. Faites quand même F5 pour accélere l’affichage de la mise à jour:

Groupes Project Server
Groupes Project Server
Share Button