Comment récupérer Word

Microsoft Word est un logiciel de traitement de textes. Il permet de rédiger des courriers, de faire des mémoires ou encore d’écrire des articles. Le problème est de pouvoir récupérer Word.

C’est un logiciel très populaire en entreprise et même chez les particuliers, car il a été souvent installé et livré sur les nouveaux ordinateurs qu’on achète auprès des revendeurs informatiques.

Récupérer Word
Récupérer Word

Toutefois ce n’est plus le cas.

Dorénavant, la version Microsoft Word qui est installée sur un ordinateur équipé de Windows 7 est une version d’évaluation. Ensuite, vous devez payer pour disposer définitivement de la version officielle.

Microsoft Office Starter 2010

Sinon, il peut s’agit de la version gratuite Microsoft Office Starter 2010 qui fait défiler des publicités dans une fenêtre de Word en bas à droite. Ces publicités vous incitent à acheter la version payante d’Office. Cela ne fait pas toujours vos affaires car c’est un coût supplémentaire.

De plus la version Word de Microsoft Office Starter 2010 est bridée sur certains aspects. Par exemple, vous ne pouvez évidemment pas désactiver les publicités, ni effectuer un suivi des modifications de documents, ni utiliser les graphiques SmartArt. De même, vous ne pourrez pas créer des macros programmables.

Récupérer Word (ancienne version)

Si vous avez un ancien ordinateur avec une version de Word, vous pouvez être tenté de récupérer Word de cette version pour l’installer sur le nouvel ordinateur. Malheureusement, il ne suffit pas de copier les fichiers pour que cela fonctionne. Car les fichiers nécessaires au bon fonctionnement de Word sont nombreux et certains ne fonctionneront pas sur Windows.

Si vous cherchez à récupérer un fichier supprimé de la corbeille Windows, consultez de préférence l’article récupérer un fichier supprimé.

Si vous avez la chance de disposer des CD d’installation de l’ancienne version de Word et que vous avez la clef d’activation vous devriez pouvoir l’installer sans trop de difficulté. La clef d’activation est un numéro composé de 5 fois 5 caractères qui se présente sous la forme K168P-3CC43-97V6R-G3B2F-W8W7W.

Si votre version est très ancienne, votre clef peut se présenter sous une forme différente. Il est même possible que vous n’ayez pas besoin d’une clef.

Vous pouvez aussi avoir des CD de restauration de l’ancien ordinateur. Au mieux, ils ne fonctionneront pas sur le nouveau système. Au pire, ils vont écraser Windows.

WordPad remplace Word avec les honneurs

Cependant, il existe des solutions de rechange. Pour remplacer Word, vous pouvez utiliser WordPad. Vous trouverez WordPad dans toutes les versions de Windows.

WordPad est aussi un traitement de textes, comme Word de Microsoft. Il ne dispose pas de toutes les fonctionnalités de Word mais c’est un traitement de texte bien suffisant pour la plupart d’entre nous.

Sous Windows 7, cliquez sur le bouton Démarrer, le rond en bas à gauche avec l’icône Windows, puis sur Tous les programmes. En haut de la liste qui apparaît, vous cliquez sur Accessoires, puis sur WordPad pour le démarrer.

WordPad sait lire les fichiers Word 2010 et Word 2007. Vous pouvez lire les fichiers de WordPad avec toutes les versions de Word.

Par contre, WordPad de Windows Seven n’arrive pas à lire tous les fichiers des anciennes versions de Word. Éventuellement, si vous avez toujours l’ancien micro, vous pouvez sauvegarder les anciens fichiers Word au format Rich Text Format (RTF).

Le  RTF ou « format de texte enrichi » est un format de fichier de Microsoft. Vous pouvez l’ouvrir avec WordPad. Toutefois, si vous avez beaucoup de fichiers, vous avez une alternative.

Word Viewer pour lire un document Word

Vous pouvez télécharger Word Viewer sur le nouveau micro. Word Viewer permet d’afficher, imprimer et copier des documents Word. Si vous avez besoin de fonctions très puissantes de traitement texte, il existe une autre alternative.

Open office est une offre alternative à Microsoft Office

Vous pouvez télécharger et installer la suite Open Office. Cette suite gratuite propose l’équivalent de Microsoft Word, Excel, PowerPoint. Elle est compatible avec leurs formats de fichiers, bien que parfois des mises en pages ou autres sautent avec les documents créés par Word.

Dans la suite Open Office:

  • Le Traitement de texte s’appelle Writer. C’est l’équivalent de Microsoft Word,
  • Le Tableur, équivalent d’Excel, s’appelle Calc,
  • Les présentations de type PowerPoint avec Impress,
  • L’outil de Dessin s’appelle Draw,
  • Pour ceux qui en ont besoin, il existe un outil (Math) qui permet d’écrire des équations mathématiques.

Suite à parcourir

Un autre article explique comment renommer automatiquement des fichiers Word à partir de leur contenu.

Un autre article explique comment convertir un fichier Word en un document PowerPoint

Vous trouverez aussi une explication sur le fonctionnement de Word Automation Services dans SharePoint.

Lisez aussi l’article qui explique comment retrouver un ancien site web.

Mots de passe différents

Il est important pour vous de sécuriser votre activité sur Internet en prenant de simples précautions qui sont indispensables. Notamment vous devriez utiliser des mots de passe différents sur les sites web.

Imaginez qu’un site vous propose d’ouvrir un compte chez lui.

Si vous utilisez le même mot de passe sur tous les sites sur lesquels vous vous inscrivez, vous prenez le risque d’avoir vos différents comptes vidés par des personnes malhonnêtes. En effet, il suffit que la protection d’un seul site web soit violée pour connaître votre mot de passe.

Ensuite, il leur suffira d’aller sur les autres sites (hotmail, gmail, sites de banques, etc.) pour tester ce mot de passe avec l’identifiant de votre compte ou votre email.

mots de passe différents
(image : Sufi Nawaz)

Limiter les mots de passe ?

Pourtant, beaucoup de personnes m’expliquent qu’ils n’utilisent qu’un nombre limité de mots de passe auxquels ils affectent un niveau d’importance relative.

C’est insuffisant et totalement illusoire.

Faites un tour sur le blog Microsoft Malware Protection Center – TechNet Blogs pour comprendre la sagacité des gangs qui opèrent pour vous voler vos informations numériques cruciales.

Coffre-fort de mots de passe différents

Êtes-vous d’accord pour penser comme moi que le mot de passe de votre compte bancaire sur Internet est aussi précieux que le contenu de votre compte ?

Si c’est le cas, ce mot de passe doit être gardé dans un coffre-fort de mots de passe.

Ce n’est pas une bonne idée de stocker vos mots de passe différents en clair dans un document protégé par un mot de passe car c’est insuffisant en matière de sécurité.

Pour vous en convaincre, allez jeter un œil sur le site de Last Bit, par exemple.

Il existe des logiciels gratuits et simple d’usage qui permettent de stocker les mots de passe différents de tous vos sites.

Notamment, les logiciels Keepass et Password safe.

Ces deux logiciels utilisent des cryptages forts pour sauvegarder vos mots de passe.

De plus, tous les deux proposent de générer les mots de passe puis de les copier par copier-coller. Autrement dit, vous n’avez pas besoin de connaître vos mots de passe.

Comme vous n’avez plus besoin de vous en souvenir, ni même de les connaître, il est facile d’avoir un mot de passe distinct par site web.

Vivre dangereusement

Si, malgré tout, vous voulez générer vous-mêmes vos mots de passe, respectez au moins ces consignes:

  • Pas de mots du dictionnaire
  • Ne pas utilisez comme mots de passe des noms de personnages connus
  • Ne prenez pas le prénom de votre aimé(e), enfants, chiens, chats, etc. comme mot de passe
  • Utilisez un mot de passe différent sur chaque site
  • Créez un mot de passe qui soit une combinaison de MAJUSCULES, minuscules, chiffres et caractères spéciaux (!$£#&)
  • Ne mettez pas les caractères spéciaux au début ou à la fin du mot de passe
  • Sa longueur doit être de 28 caractères minimum (si possible)

Les mots de passes à bannir impérativement

Ces mots de passe sont à bannir car ils ne sont pas des mots de passe.

Notamment, la liste est longue comme un jour sans pain, aussi je ne donne que les plus courants parmi les utilisateurs francophones:

  • 123456
  • 12345678
  • password
  • azerty
  • azerty123
  • 111111
  • etc.

Démarrer sur un VHD

Cet article explique comment faire pour démarrer sur un VHD (virtual hard disk). Le VHD est un fichier sur lequel Windows ou Windows Server est installé.

Afin d’avoir de bonnes performances, privilégiez un disque SSD interne SATA.

Pré-requis à l’installation d’un boot sur disque dur virtuel

  • Windows doit être installé sur votre ordinateur.
  • Avoir Windows Server 2008 monté sur le lecteur E: (par exemple).

Procédure d’installation pour démarrer sur un VHD

Lancer le gestionnaire de disques : Gestion de l’ordinateur puis Gestion des disquesCréer un disque dur virtuel VHD: Clic droit sur Gestion des disques puis choisir Créer un disque dur virtuel.

Choisir l’emplacement physique du fichier VHD, la taille (40 Go) et Taille fixe (impératif).

Patienter une dizaine de minutes.

Configurer le VHD

Ensuite vous allez initialiser le disque dur virtuel. Pour cela, vous cliquez sur la petite case à gauche de la représentation du disque. Puis vous faites un clic droit et vous cliquez sur Initialiser le disque.

Garder l’option par défaut (secteur de démarrage principal activé) et cliquer sur OK.

Formater le nouveau disque en NTFS: Sur la représentation du disque, faire un clic droit et choisir Nouveau volume simple.

Dans l’assistant qui s’ouvre, cliquer sur Suivant sur la page d’accueil.

Ensuite, dans la page Spécifier la taille du volume, garder les options par défaut et cliquer sur Suivant.

Puis, dans la page Attribuer une lettre de lecteur ou chemin d’accès, attribuer la lettre de lecteur V: (par exemple), laisser les autres options par défaut et cliquer sur Suivant.

Puis, dans la page Formater une partition, garder les options par défaut et cliquer sur Suivant.

Enfin, cliquer sur Terminer.

Vous pouvez fermer la Gestion de l’ordinateur.

Démarrer sur un VHD
Démarrer sur un VHD

Appliquer une image Windows

Télécharger Install-WindowsImage, sur C:\Users\administrateur\Downloads (par exemple).

Le script PowerShell Install-WindowsImage utilise la DLL (Dynamic Link Library) wimgapi.dll pour appliquer une image Windows dans un fichier Wim à un emplacement spécifié.

Vous utiliserez ce script pour appliquer une image Windows sur un disque dur virtuel VHD.

Vous allez débloquer le fichier téléchargé. Pour cela, vous faites un clic droit dur le fichier PowerShell puis vous allez dans les Propriétés. Ensuite, dans l’onglet Général, vous cliquez sur le bouton Débloquer et ensuite sur le bouton OK.

Ouvrir une Invite de commandes avec le jeton non filtré : Démarrer > Tous les programmes > Accessoires.

Sur Invite de commandes, faire un clic droit et choisir Exécuter en tant qu’administrateur.

Lancer PowerShell : Dans l’invite de commandes précédemment ouverte, taper PowerShell.

Autoriser l’exécution d’un script non signé: Dans PowerShell, taper set-ExecutionPolicy RemoteSigned

Aller à l’emplacement du téléchargement du script: Dans PowerShell, taper cd C:\Users\administrateur\Downloads, par exemple.

Sélectionner l’installation Windows

Comme un média de Windows peut avoir plusieurs installations disponible, il faut récupérer l’index des installations: Dans PowerShell, taper .Install-WindowsImage.ps1 -WIM E:sourcesinstall.wim, où E: est l’emplacement des fichiers d’installation de Windows Server 2008 R2. Noter le numéro d’index qui correspond au type d’installation que vous voulez faire.

Ce numéro d’index apparaît entre crochets: [3], par exemple. Le numéro d’index devra être tapé sans les crochets [].Exécuter le script Install-WindowsImage: Dans PowerShell, taper .Install-WindowsImage.ps1 -WIM E:sourcesinstall.wim -Apply -Index 3 -Destination V:, où E: est l’emplacement des fichiers d’installation de Windows Server 2008 R2; 3 est l’index de l’installation choisie (Installation complète de Windows Server 2008 R2 Entreprise, par exemple); V: est l’emplacement du disque dur virtuel. Patienter une quinzaine de minutes.

Mettre à jour les informations de démarrage : Dans PowerShell, taper: V:\Windows\System32\bcdboot V:\Windows, où V: est l’emplacement du disque dur virtuel.

Fermer complètement la fenêtre PowerShell.

Démarrer sur un VHD avec Windows Server

Redémarrer: une nouvelle possibilité de démarrage apparaît avec l’intitulé Windows Server.

Un nouveau redémarrage sera probablement nécessaire après la mise à jour des périphériques.

Convertir Word en PowerPoint

Il est parfois nécessaire de convertir un document Word en une présentation PowerPoint. Hors, la fonction pour convertir Word en PowerPoint est nativement présente dans Word !

La solution qui consiste à retravailler manuellement le document est fastidieuse et source d’erreurs ou d’oublis. De même, lorsqu’il s’agit de faire des copier / coller par diapositive ou d’enregistrer chaque page sous forme d’images.

La solution qui consiste à copier / coller intégralement le contenu du document Word ne donne pas non plus un résultat satisfaisant.

Il existe une autre voie qui permet d’économiser plusieurs copier / coller. En effet, une fonction cachée de Word permet d’obtenir un résultat propre et fidèle.

Convertir Word en PowerPoint

Pour cela ouvrir Word avec le document à convertir.

Dans Word, cliquer sur Fichier puis Options.

Dans les options Word, cliquer sur Barre d’outils Accès rapide. Cette barre permet d’accéder rapidement à une fonction utilisée fréquemment dans Word.

Sous Choisir les commandes dans les catégories suivantes, vérifier que l’option sélectionnée est Toutes les commandes. Si ce n’est pas le cas, modifier pour que l’option soit Toutes les commandes.

Convertir Word en PowerPoint
Barre d’outils Accès rapide

Chercher la commande Envoyer vers Microsoft PowerPoint.

Envoyer vers Microsoft PowerPoint
Envoyer vers Microsoft PowerPoint

Ensuite, double-cliquer dessus pour la sélectionner et l’ajouter à la Barre d’outils Accès rapide.

Puis cliquer sur le bouton OK pour enregistrer les modifications et fermer la fenêtre des options Word.

Vous venez de modifier la barre d’outils Accès rapide. Elle fait apparaître la fonction Envoyer vers Microsoft PowerPoint.

Barre d'outils Accès rapide avec Envoyer vers Microsoft PowerPoint
Barre d’outils Accès rapide avec Envoyer vers Microsoft PowerPoint

Enfin, cliquer sur l’icône pour lancer la conversion. Cette opération suffit pour convertir Word en PowerPoint.

Toutefois, vous devez savoir que les textes en style « normal » ne sont pas convertis.

Par ailleurs, seuls les textes dotés d’un style de type « Titre » sont convertis.

De plus, la hiérarchie des styles (Titre1; Titre 2, etc.) est respectée dans le document PowerPoint : Titre de la diapositive, Deuxième niveau, etc.

Vous pouvez donc vous appuyez sur les styles Word pour construire votre document PowerPoint.